OM : Radonjic vendu 10 ME, le miracle portugais

OM : Radonjic vendu 10 ME, le miracle portugais

Icon Sport

Prêté au Hertha Berlin la saison dernière, Nemanja Radonjic était présent à la reprise de l’entraînement de l’OM lundi matin.

L’international serbe a réintégré l’effectif professionnel de l’Olympique de Marseille et a fait la connaissance de Jorge Sampaoli. Cela pourrait en revanche ne pas durer très longtemps. Et pour cause, la presse portugaise rapporte ce mardi que le Benfica Lisbonne est très intéressé par le profil de Nemanja Radonjic. Selon les informations obtenues par Record, l’intérêt de Jorge Jesus pour l’ailier gauche de l’OM est réel et extrêmement poussé, à tel point que Benfica envisagerait de soumettre une première proposition à Marseille afin de récupérer le Serbe de 25 ans. Pablo Longoria, qui compte déjà Luis Henrique et maintenant Konrad de la Fuente à ce poste d’ailier gauche, ne s’opposera pas au départ de l’ancien attaquant de l’Etoile Rouge de Belgrade.

Reste maintenant à savoir quel sera le prix fixé par l’Olympique de Marseille pour Nemanja Radonjic. Selon les premiers échos de la presse portugaise, une somme de 10 ME est évoquée et pourrait convenir à toutes les parties. En effet, Pablo Longoria se satisfaisait totalement de récupérer la quasi-totalité de la somme investie par Marseille en août 2018 tandis que le Benfica Lisbonne serait convaincu que 10 ME est le juste prix de Nemanja Radonjic. Un deal pourrait ainsi rapidement être trouvé entre le club portugais et l’Olympique de Marseille. Il s’agira maintenant pour Radonjic et le SLB de trouver un accord contractuel, et le transfert pourrait rapidement se conclure. Une bonne nouvelle pour Marseille, qui ne s’attendait sans doute pas à une vente aussi rapide d’un joueur indésirable tel que Radonjic, que le Hertha Berlin ne souhaitait pas conserver à l’issue de son prêt malgré son option d’achat à 12 ME. Les supporters espèrent maintenant que Pablo Longoria parviendra à réaliser un miracle similaire avec Kevin Strootman, également de retour de prêt.