OM : Milik de retour au top, ce facteur X change tout

OM : Milik de retour au top, ce facteur X change tout

Icon Sport

Très efficace en Europa League mais auteur d’un seul but en Ligue 1 cette saison, Arek Milik a brillé contre le Cannet-Rocheville dimanche après-midi.

Auteur de l’égalisation avant la mi-temps, l’international polonais a enfoncé le clou en seconde période avec deux buts supplémentaires. Sans aucun doute, le triplé d’Arek Milik fera le plus grand bien à l’attaquant de l'OM, qui avait sans doute besoin de cela pour se relancer alors qu’il n’est plus titulaire en Ligue 1 depuis trois matchs. En effet, Jorge Sampaoli lui a préféré Dimitri Payet en faux numéro neuf ces dernières semaines. Quels seront les choix de l’entraîneur de l’OM face à Reims en Ligue 1 mercredi soir après le triplé de Milik ? La question peut se poser d’autant plus que l’ancien attaquant de Naples est en train de nouer une relation très prometteuse avec Mattéo Guendouzi. Auteur de trois passes décisives dimanche soir dont deux pour le Polonais, l’ex-joueur d’Arsenal devient un facteur X important pour Sampaoli dans la gestion du dossier Milik.

Guendouzi décisif pour Milik ? 

« Dans le jeu également, cela renforce une relation entre deux éléments. Car Mattéo Guendouzi a été plus qu'un soutien pour le Polonais ce dimanche. Sur le penalty, c'est lui qui prend le ballon dans les mains quand l'arbitre le siffle pour mieux le donner à Milik. Mais c'est surtout lui qui lui donne les ballons qu'il faut sur le deuxième et le quatrième but de l'OM. Une manière aussi de prouver que, quand on se donne la peine de vouloir trouver le Polonais, il répond présent. Peut-être de quoi donner des idées à Sampaoli pour le prochain match de championnat » a analysé Le Phocéen, pour qui cette nouvelle entente studieuse sur le terrain entre Mattéo Guendouzi et Arkadiusz Milik peut aider l’international polonais à empiler les buts et à retrouver son meilleur niveau. Sans oublier que l’ex attaquant de Naples a toujours eu une relation technique particulièrement au point avec un certain Dimitri Payet…