OM : Milik à Marseille, deux obstacles XXL à franchir !

OM : Milik à Marseille, deux obstacles XXL à franchir !

Icon Sport

Depuis le début de la semaine, l’Olympique de Marseille et Naples sont d'accord pour le prêt avec obligation d’achat d’Arkadiusz Milik.

Les contours du deal sont ficelés, à savoir un prêt de 18 mois avec une option d’achat automatique de 8 ME + 4 ME de bonus. L’international polonais a par ailleurs trouvé un accord avec Marseille pour un contrat de quatre ans avec un salaire de 3,5 ME nets par saison. Néanmoins, l’opération tarde à se concrétiser. Et pour cause, deux ultimes obstacles bloquent encore le deal, à en croire les informations de RMC et La Provence. Avant de rejoindre Marseille, l’ex-buteur de l’Ajax Amsterdam doit prolonger à Naples, dans la mesure où son prêt avec option d’achat sera d’une durée de 18 mois.

Or, avant de prolonger avec la formation d’Aurelio De Laurentiis, Arkadiusz Milik souhaite régler deux points cruciaux. Il demande ainsi réparation dans une affaire d’impayées pour un montant d’un million d’euro. « Un dossier déjà évoqué en septembre alors que son départ pour la Roma était sur de bons rails » selon La Provence. De quoi paniquer du côté de Marseille ? A vrai dire, non. Car « cette fois, toutes les parties travaillent dans le même sens » observe un proche du dossier à Naples. Enfin, Arkadiusz Milik souhaite que le club napolitain abandonne de manière définitive les poursuites judiciaires ayant été lancées à son encontre dans l’affaire de la mutinerie en novembre 2019. Pendant ce temps, les dirigeants de l’Olympique de Marseille patientent, totalement impuissants dans la mesure où ils ont déjà trouvé un accord avec Naples et avec le joueur. Reste maintenant à voir si Milik parviendra à régler ces deux détails juridiques importants avant de pouvoir s’envoler pour le Vieux Port et enfin signer son contrat.