OM : Michel énervé par le tacle par derrière de Boli

OM : Michel énervé par le tacle par derrière de Boli

Photo Icon Sport

Personne ne pourra contester à Basile Boli son statut de légende du club, lui qui a donné la victoire en finale de la Ligue des Champions 1993 face au Milan AC.

Mais depuis qu’il a été recruté par Vincent Labrune pour être l’ambassadeur de l’OM, on voit surtout l’ancien défenseur rôder dans les couloirs autour des matchs et multiplier les interventions devant les médias. L'international français pointe du doigt les problèmes, et est bien le seul à défendre Vincent Labrune contre vents et marées. Alors qu’il avait jusqu’à présent pris également la défense de Michel, qu’il préférait bien évidemment à Bielsa, « Basilou » a lancé une énorme charge contre l’entraineur espagnol après le 0-0 contre Bordeaux.

Malgré son statut d’indésirable, le coach de l’OM ne se laisse clairement pas marcher sur les pieds en cette fin de saison, et il a profité de la conférence de presse pour dire ce qu’il pensait de ce coup de poignard dans le dos, effectué devant les médias et non devant le staff. « En tant qu’entraîneur, je dois faire face aux critiques, surtout quand elles viennent d'une légende du club. Mais je crois qu'il se trompe complètement. Nous lui avons ouvert le vestiaire et il pouvait clairement me dire les choses droit dans les yeux. Par rapport à mes choix, s'il était là aux entraînements, il aurait pu comprendre pourquoi j'ai choisi cette tactique. Je respecte son opinion mais il m'a déçu en tant que personne et représentant du club car, encore une fois, nous lui avons ouvert la porte », a expliqué Michel, qui sait parfaitement qu’il a été lâché par Vincent Labrune dernièrement, et que ce n’est alors pas très surprenant de voir Basile Boli le lâcher publiquement à son tour.