OM : Lirola trop cher, Longoria tente un passage en force

OM : Lirola trop cher, Longoria tente un passage en force

Icon Sport

Satisfait des performances de Pol Lirola pendant son prêt, l’Olympique de Marseille souhaite conclure le transfert définitif du latéral droit. Mais le club phocéen, qui refuse de payer l’option d’achat à 12 millions d’euros, se heurte à l’intransigeance de la Fiorentina.

Pendant qu’il s’active sur les dossiers Gerson, Mattéo Guendouzi ou encore Thiago Almada, Pablo Longoria se démène également pour conserver deux joueurs empruntés pendant la saison qui vient de se terminer. Le président de l’Olympique de Marseille négocie avec le Borussia Dortmund pour le transfert définitif du défenseur central Leonardo Balerdi. Mais aussi avec la Fiorentina en ce qui concerne Pol Lirola. Rien de surprenant après l’excellente demi-saison du latéral droit.

D’autant que l’Espagnol, utilisé en piston par l’entraîneur Jorge Sampaoli, a répété à plusieurs reprises son envie de rester chez le récent cinquième de Ligue 1. Le problème, c’est que l’Olympique de Marseille ne parvient pas à s’entendre avec la Viola. En effet, Pablo Longoria refuse de payer les 12 millions d’euros de l’option d’achat et souhaite fixer un prix inférieur. Une démarche dont la Fiorentina ne veut pas entendre parler puisque ses dirigeants campent sur leurs positions en réclamant la somme initialement décidée.

Des joueurs proposés en échange

Et comme pour mettre la pression, il se murmure que le nouvel entraîneur Gennaro Gattuso aimerait conserver Pol Lirola pour la saison prochaine. Le coup de bluff n’a pas l’air d’impressionner l’Olympique de Marseille qui, selon le journal L’Equipe, compte sur la volonté du joueur pour débloquer la situation. Le latéral droit pourrait effectivement lancer un bras de fer et obliger ses supérieurs à trouver un accord avec les Marseillais. On apprend aussi via Le Phocéen que la direction olympienne serait prête à proposer des joueurs dans la transaction. Sans doute des indésirables qui risquent de ne pas intéresser la Fiorentina.