OM : Le mercato de Sampaoli, un ménage XXL ?

OM : Le mercato de Sampaoli, un ménage XXL ?

Icon Sport

Sous la houlette de l’entraîneur Jorge Sampaoli et du président Pablo Longoria, le mercato estival promet d’être agité à l’OM.

L’Olympique de Marseille se prépare à vivre un mercato d’été très mouvementé. Entre les joueurs en fin de contrat (Thauvin, Germain, Khaoui, Amavi, Pelé) et les joueurs prêtés avec option d’achat (Cuisance, Ntcham, Lirola, Balerdi), Pablo Longoria et Jorge Sampaoli vont devoir trancher dans le vif et effectuer les bons choix avec une enveloppe financière limitée. Certains cas particuliers vont en plus pimenter le mercato de l’OM comme ceux de Milik, qui a un accord de principe avec Longoria pour partir en cas de grosse offre ou de Payet, sous contrat longue durée mais qui ne sera pas retenu à tout prix par le président olympien. A en croire La Marseillaise, il ne fait aucun doute que le premier mercato de Jorge Sampaoli en Provence sera extrêmement riche en rebondissements.

Un grand « chambardement » cet été ?

« Jorge Sampaoli compte jouer franc jeu. Faisant sienne la devise olympienne du droit au but. Une façon pour lui de préparer le terrain du mercato estival qui devrait être placé sous le signe du grand chambardement. Dans la continuité du grand ménage effectué en février du côté de la direction » explique le média pro-OM avant de poursuivre. « Pour s’y préparer, Pablo Longoria a déjà remanié la cellule de recrutement, autour du trio David Friio - Nasser Larguet - Matthieu Bouchepillon. Le président s’apprête maintenant à officialiser l’arrivée de Pedro Iriondo au poste de directeur de la stratégie ». Des changements qui font office de calme avant la tempête à Marseille, où des décisions cruciales sur le secteur sportifs seront bientôt à prendre. Quid de Florian Thauvin, de Jordan Amavi et des joueurs prêtés ? A priori, Jorge Sampaoli aimerait conserver le champion du monde 2018 ainsi que Lirola et Balerdi, respectivement prêtés avec des options d’achat à 12 et à 14 ME. Tout comme Milik, bien sûr.