OM : La « crise » frappe déjà à la porte ? Sarr préfère en rire

OM : La « crise » frappe déjà à la porte ? Sarr préfère en rire

Photo Icon Sport

Malgré un premier échec au Vélodrome contre Toulouse dimanche (0-0), Bouna Sarr ne souhaite pas tomber dans le pessimisme ambiant après cette première journée de Ligue 1.

Pour cette nouvelle saison, l’Olympique de Marseille avait la chance de débuter dans son stade pour tenter de reconquérir les coeurs laissés en route au cours de la saison passée. Mais malgré de bonnes intentions, les Marseillais, loin du compte au niveau technique et physique, se sont fait bouger par les Toulousains, mais n’ont pas perdu pour autant (0-0). Malgré cette première prestation maussade, Bouna Sarr entend bien corriger le tir avec ses coéquipiers dès les prochains matchs.

« Il y a de la déception car on avait à coeur de gagner ce match à domicile pour cette première journée de championnat. Ce n’est pas le cas... Il va falloir travailler certaines choses. Il manque de la justesse et des automatismes car on ne s’est pas procuré d’occasion franche. Mais tout n’est pas à jeter. Il y a eu des choses positives. L’état d’esprit était là. Et puis, c’est que le premier match de la saison donc on ne va pas commencer à parler de crise (rires)... Maintenant, on va faire en sorte d’aller gagner à Guingamp dès le prochain match. On revient dans deux semaines au Vélodrome, et on sera prêt pour gagner à Marseille contre Lorient pour faire plaisir aux supporters », a déclaré, sur Le Phocéen, l’attaquant marseillais, qui demande donc un peu de patience avant de juger à la hâte cet OM version 2016-2017.