OM : Kamara reçoit une drôle d'offre de Longoria

OM : Kamara reçoit une drôle d'offre de Longoria

Icon Sport

En fin de contrat avec l’OM en juin prochain, Boubacar Kamara est au centre de toutes les attentions à Marseille.

Et pour cause, le mois de janvier approche et lorsque cette deadline sera passée, Boubacar Kamara sera libre de s’engager dans le club de son choix dans l’optique de la saison prochaine. Autant dire que pour l’Olympique de Marseille, le temps presse et Pablo Longoria en a bien conscience. Selon les informations obtenues par L’Equipe, le président olympien a soumis au début du mois une proposition modulable en trois hypothèses : une prolongation à court, à moyen ou à long terme avec des niveaux de salaire dégressifs. Qu’il prolonge d’un an ou qu’il s’inscrive sur la durée à l’OM, Boubacar Kamara disposerait dans tous les cas d’un bon de sortie en cas de proposition d’un cador européen.

Néanmoins, le milieu défensif de l’Olympique de Marseille n’a pas (encore) répondu favorablement à la proposition de son club formateur. Et pour cause, Boubacar Kamara souhaite étudier toutes les éventualités pour la suite de sa carrière. Les discussions avec les dirigeants de l’OM se poursuivent donc mais pour le moment, aucune réponse positive ou négative n’a été transmise à Pablo Longoria. Il faut dire que Boubacar Kamara a encore au travers de la gorge l’épisode de l’été dernier, où le président marseillais a tout fait pour vendre son joueur à Newcastle ou à Wolverhampton dans le money-time du mercato afin de récupérer un peu d’argent frais, des destinations dont « Bouba » ne voulait pas entendre parler.

Kamara n'a jamais été facile en affaires

En ce qui concerne son futur salaire, il serait augmenté mais de manière très légère car à Marseille, on jure que la marge de manœuvre est très réduite. Cela passe moyennement dans l’entourage de Boubacar Kamara, qui n’a pas manqué de rappeler à Pablo Longoria que l’OM avait bizarrement beaucoup plus de latitude financière lorsqu’il a été question de poser 20 millions d’euros sur la table pour recruter l’international brésilien Gerson en provenance de Flamengo. Reste maintenant à voir quelle sera la décision finale de Boubacar Kamara, qui a toujours été très difficile en négociation que ce soit pour la signature de son premier contrat professionnel en 2017 ou pour sa prolongation en 2019. Le minot s’est toujours fait désirer, mais il a toujours fini par signer en faveur d’un club qu’il aime profondément. Bis repetita en 2021 ?