OM : Kamara à prix réduit, Milan abuse

OM : Kamara à prix réduit, Milan abuse

Sous contrat jusqu’en 2022, Boubacar Kamara devrait quitter l’Olympique de Marseille cet été. Le milieu défensif intéresse le Milan AC. Mais les Rossoneri ne sont pas disposés à s’aligner sur les exigences marseillaises. Une situation qui risque de durer pendant de longues semaines.

Si l’Olympique de Marseille peut se permettre d’investir sur le marché des transferts, ce n’est pas seulement parce que son propriétaire Frank McCourt a décidé de remettre la main à la poche. Le président Pablo Longoria compte aussi sur une ou plusieurs ventes importantes. On sait que le défenseur central Duje Caleta-Car n’est pas retenu et que sa cote reste élevée en Premier League. Mais le départ le plus probable concerne Boubacar Kamara. Sauf improbable rebondissement, le milieu défensif ou défenseur central ne prolongera pas son contrat qui expire l’année prochaine.

L’OM et Milan refusent de négocier

Ce mercato estival représente donc l’une des dernières possibilités de récolter un montant raisonnable pour son transfert. C’est pourquoi le Milan AC a flairé la bonne affaire et pense pouvoir attirer le Français à prix réduit. Le Corriere dello Sport confirme l’offre milanaise estimée à 12 millions d’euros. Une proposition jugée largement insuffisante du côté marseillais. En effet, l’Olympique de Marseille ne souhaite toujours pas descendre en dessous de 20 millions d’euros pour Boubacar Kamara.

Les deux clubs auraient pu tenter de trouver un terrain d’entente entre les deux sommes évoquées. Sauf que les deux parties campent sur leurs positions. Le pensionnaire du Vélodrome a sûrement prévu une certaine rentrée d’argent pour son mercato. Tandis que les Rossoneri doivent estimer que leur proposition suffit pour racheter une dernière année de contrat. On peut donc s’attendre à voir le Milan AC patienter jusqu’à ce que les Marseillais paniquent à l’idée de perdre leur minot sans indemnité. Dans ce cas, le bras de fer ne fait que commencer.