OM : Jonathan Clauss pas assez payé ? Sa réponse choc

OM : Jonathan Clauss pas assez payé ? Sa réponse choc

Icon Sport

Cet été, Jonathan Clauss a quitté le RC Lens pour rejoindre l'OM pour l'un des transferts marquants en Ligue 1. Les rumeurs indiquaient que le latéral droit avait accepté de revoir ses intentions salariales à la baisse. Un élément réel qu'il revendique même désormais.

Il fut l'un des recrutements majeurs de l'OM lors du dernier mercato estival. Après deux saisons à arpenter son côté droit à Lens et à faire mal aux formations de Ligue 1, Jonathan Clauss est venu occuper le poste de latéral droit dans un OM ambitieux en Ligue des champions. Un transfert qui semblait logique même si, pour certains observateurs, Clauss pouvait viser encore plus haut en Europe. Une information supplémentaire venait confirmer cela. Selon des sources averties, Jonathan Clauss a été conciliant avec le club phocéen sur le montant de son salaire.

Jouer à l'OM vaut bien quelques milliers d'euros pour Clauss

Il a ainsi accepté un contrat moins intéressant financièrement que ce qu'il demandait de prime abord. Un sacrifice nécessaire pour les comptes de l'OM et pour lui permettre de jouer la Ligue des champions sur la Canebière. Cependant, si Clauss admet ces concessions, il réfute toute idée de sacrifice dans cette situation. L'ancien joueur d'Avranches, Quevilly et Bielefeld a connu des sacrifices bien plus difficiles dans sa carrière.

« Venir à l’OM et donc quitter Lens, ça n'était pas un sacrifice. Je le prends comme une consécration. Je me suis dit que j’avais eu raison d’avoir fait tous ces sacrifices pour réaliser cela. Tu me parles de ces rumeurs autour du salaire moins élevé que j’aurais accepté pour venir. Mais tu sais, je suis très terre à terre, que tu me donnes 400 000 ou 500 000, pour moi, c'est déjà trop. J’ai fait ce qui me semblait bien pour Marseille, bien pour moi. Faire un effort, c’est facile. Certains ne seront pas d’accord, mais tu ne fais pas un effort de 2 000 à 1 000 euros. Avec ces sommes-là, aujourd’hui, ça ne m’a pas dérangé de le faire », a t-il confié en toute franchise à Onze Mondial. A une participation au Mondial près, on ne peut pas dire qu'il regrette son choix.