OM : Gerson, le Brésil dévoile son véritable prix

OM : Gerson, le Brésil dévoile son véritable prix

Icon Sport

Cet été, Frank McCourt a cassé sa tirelire pour offrir à Pablo Longoria et à Jorge Sampaoli leur priorité du mercato à l’OM, à savoir Gerson.

Au contraire de Cengiz Ünder, Pau Lopez ou encore William Saliba et Mattéo Guendouzi, l’international brésilien n’est cependant pas encore au niveau espéré. Malgré des débuts prometteurs avec un but décisif inscrit dans un Vélodrome en ébullition contre Saint-Etienne, Gerson peine à confirmer. Après un long passage sur le banc, l’ex-star de Flamengo vient d’enchainer deux titularisations de suite face à Nice puis Clermont. Combatif, présent à l’impact et assez juste techniquement, il semble encore jouer avec le frein à mains, ce qui frustre logiquement Jorge Sampaoli et les supporters de l’OM, surtout quand on sait le montant investi par l’Olympique de Marseille pour le recruter en provenance de Flamengo cet été.

Dans son édition du jour, le journal brésilien Lance consacre par ailleurs un article à Flamengo, qui s’est renforcé cet été avec les recrutements de David Luiz, Andreas Pereira et Kenedy. Un mercato ambitieux qui a été rendu possible par les ventes de Nathan, Rodrigo Muniz… et Gerson. Mais à quel prix exactement le milieu de terrain brésilien a-t-il été vendu à l’OM ? A ce sujet, toutes les versions ont été livrées, de 15 millions d’euros au plus bas à 30 millions d’euros bonus compris au plus haut. La réalité se situe entre les deux selon le média spécialisé, qui affirme que Flamengo a vendu Gerson à l’Olympique de Marseille pour la somme bonus compris de 20,5 millions d’euros. Une somme payable en plusieurs fois pour le club phocéen, qui n’a pour l’instant versé que 5 millions d’euros à Flamengo, et qui étalera en plusieurs versements les 15,5 millions d’euros restants. Un prix qui demeure correcte, à condition que Gerson élève son niveau de jeu dans les prochaines semaines même si la patience est de mise à Marseille avec un joueur dont le potentiel ne fait aucun doute.