OM : Eyraud prend un risque fou à 30 ME contre l'UEFA

OM : Eyraud prend un risque fou à 30 ME contre l'UEFA

Photo Icon Sport

Plus que jamais dans le viseur de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier en raison de son important déficit, l’OM aura la pression au mercato.

Et pour cause, afin de respecter son accord avec l’instance européenne et ainsi éviter une sanction, l’Olympique de Marseille sera contraint de vendre pour près de 50 ME cet été. Dans les faits, Jacques-Henri Eyraud s’était même engagé auprès de l’UEFA à réduire dès le mercato hivernal sa masse salariale. De toute évidence, cela n’a pas été fait puisque l’OM n’a pas enregistré le moindre transfert au mois de janvier, ni dans le sens des arrivées, ni dans le sens des départs. Pourtant, les opportunités n’ont pas manqué pour le président olympien cet hiver, à en croire les informations rapportées par Le 10 Sport.

Le média dévoile que l’Olympique de Marseille a refusé une offre en or à 30 ME pour Morgan Sanson, en provenance de West Ham. Déjà très intéressés l’été dernier, les Hammers étaient prêts à payer cash cette somme aux Phocéens, sans même chercher à négocier. Peut-être un tour de magie signé Paul Aldridge, nouveau conseiller de Jacques-Henri Eyraud au carnet d’adresses très fourni en Angleterre. En attendant, l’Olympique de Marseille n’a pas profité de l’aubaine puisque les dirigeants marseillais ont refusé cette proposition qui aurait pourtant donné un énorme bol d’air aux finances du club et qui aurait envoyé un message plus que positif à l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. Espérons pour l’Olympique de Marseille que Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta ne regretteront pas ce choix cet été, lorsque l’UEFA se prononcera sur les sanctions à prendre à l’encontre de l’actuel dauphin du Paris Saint-Germain…