OM : Eyraud en rêvait, McCourt l'a grillé

OM : Eyraud en rêvait, McCourt l'a grillé

Icon Sport

Ancien président de l’Olympique de Marseille (2016-2021), Jacques-Henri Eyraud est revenu sur le rachat du club par Frank McCourt.

Dans le podcast Oui are New York, l’ancien président de l’OM a glissé quelques confidences sur le rachat de l’Olympique de Marseille par Frank McCourt en octobre 2016. Nommé président délégué du club par l’homme d’affaires américain, « JHE » a avoué que son plan initial avait été de racheter Marseille en son nom propre, avec le soutien d’investisseurs venus de Chine et des Etats-Unis. La donne a finalement changé lorsque Didier Quillot, alors directeur général de la LFP, a provoqué la rencontre entre Jacques-Henri Eyraud et Frank McCourt.

« Début 2016, je vois dans les médias que MLD a l’intention de céder l’Olympique de Marseille. C’est assez rare d’un point de vue de procédé de vente, qu’un propriétaire annonce qu’il veut absolument vendre le club. Immédiatement, je me dis que c’est mon aventure professionnelle à venir. J’ai travaillé, avec des groupes d’investisseurs de Chine, et des USA, pour acheter le club à titre personnel. J’ai fait ça, car j’étais amené a rencontrer les banquiers de Rothschild que j’ai côtoyé le long de ma carrière, donc ils me connaissent. Il y avait de la confiance entre nous. Mais fin juin, Didier Quillot m’appelle pour me parler de Frank McCourt. On se rencontre deux fois, où je lui dis que l’OM est le plus beau club de France. Il décide d’aller au bout, en étant l’actionnaire unique et en me demandant d’être le taulier. Je l’ai convaincu d’acheter l’OM » a avoué Jacques-Henri Eyraud, qui a été remplacé par Pablo Longoria à la présidence de l’Olympique de Marseille. L’ex-président olympien, qui continue de représenter l’OM dans certaines instances du football français, a toutefois conservé une place au conseil de surveillance du club.