OM : Du bluff pour Gerson, Sampaoli va droit au but

OM : Du bluff pour Gerson, Sampaoli va droit au but

Mécontent de son statut de remplaçant, Gerson souhaite quitter l’Olympique de Marseille cet hiver. Le milieu de terrain semblait se diriger vers un retour à Flamengo, mais les deux clubs ne parviennent pas à s’entendre. Une situation dont Jorge Sampaoli pourrait profiter au FC Séville.

Alors que l’on pensait son départ acté, Gerson n’est peut-être pas près de quitter l’Olympique de Marseille. Le milieu de terrain ne cache pas ses états d’âme à cause de son statut de remplaçant. Et son père Marcão avait même exprimé publiquement sa colère. Aucun problème pour le président Pablo Longoria qui ouvre grand la porte au Brésilien. La preuve, le dirigeant a autorisé son joueur à rejoindre son pays natal avant la trêve Coupe du monde. Gerson semblait alors se diriger vers un retour à Flamengo.

Seulement voilà, les deux clubs ne parviennent pas à s’entendre sur une indemnité de transfert. L’Olympique de Marseille aimerait se rapprocher des 20 millions d’euros investis à l’été 2021. Une somme trop élevée pour les finances de Flamengo. La semaine dernière, Pablo Longoria mettait donc la pression. « Pour le moment, il n'y a pas d'accord. (...) S'il n'y a pas d'accord, et on parle d'un joueur qui a de la valeur, il sera réintégré à l'équipe », prévenait l’Espagnol. Une semaine plus tard, c’est au tour de son homologue de Flamengo Marcos Braz de tenter un coup de bluff.

Flamengo n'a pas les moyens

« Ce n'est pas bouclé pour Gerson, a-t-il confié à ESPN. C'est très difficile sur les chiffres en raison du prix qui avait été payé par l'OM. Flamengo aimerait compter sur le joueur. Le joueur aussi. Mais ça ne marche pas comme ça. » De son côté, Jorge Sampaoli va droit au but. L’ancien coach de l’Olympique de Marseille, désormais sur le banc du FC Séville, s’intéresse bien à Gerson. Le quotidien Sport confirme que l’Argentin a réclamé plusieurs signatures à ses dirigeants, y compris celle de l’indésirable marseillais. Reste à savoir si le club andalou pourra répondre aux exigences du vice-champion de France.