OM : Dimitri Payet et Sampaoli, il y a un (petit) hic

OM : Dimitri Payet et Sampaoli, il y a un (petit) hic

Icon Sport

Flamboyant lors des matchs de préparation, Dimitri Payet a répondu aux attentes lors de la première journée de Ligue 1 avec un doublé contre Montpellier.

Le n°10 de l’Olympique de Marseille a retrouvé sa meilleure forme, et cela fait bien évidemment la différence pour l’équipe de Jorge Sampaoli. En attendant le retour d’Arkadiusz Milik, espéré pour début septembre, Dimitri Payet occupe parfois le rôle d’avant-centre, comme c’était le cas au coup d’envoi du match à La Mosson dimanche soir. Interrogé par Le Phocéen, Marc Libbra estime néanmoins que Dimitri Payet est quelque peu gâché lorsqu’il évolue aussi haut sur le terrain, et que cela risque de poser un problème à l’avenir. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Dimitri Payet a marqué ses deux buts à Montpellier lorsqu’il était repositionné en meneur de jeu, derrière Dario Benedetto…

Payet avant-centre, un gâchis ?

« Peu d'équipes peuvent jouer sans vrai neuf. Dès que tu as un point d'appui, ça change tout. Pour moi, c'est essentiel d'avoir un vrai neuf sur le terrain. Sampaoli le sait aussi. Si tu mets Benedetto, il faut le servir et jouer pour lui. Quand Payet est à ce niveau-là, il est inarrêtable. A chaque fois que Payet a été bon à l'OM, il avait un vrai neuf devant lui. La question, c'est de savoir si on met Benedetto pour aider Payet ou pas ? » s’est interrogé l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille, alors que Jorge Sampaoli dispose également de la solution Bamba Dieng, qui offre un profil totalement différent de celui de Dario Benedetto, avec beaucoup plus de vitesse et d’appels en profondeur. En attendant le retour d’Arkadiusz Milik, Jorge Sampaoli pourrait néanmoins persister et signer avec une équipe sans véritable n°9, ce qui pousse Dimitri Payet à occuper ce rôle tandis que Gerson se retrouve lui aussi un cran plus haut sur le terrain par rapport à sa position naturelle de milieu relayeur.