OM : Abdennour, Mitroglou... Ça sent l’arnaque prévient Riolo

OM : Abdennour, Mitroglou... Ça sent l’arnaque prévient Riolo

Photo Icon Sport

Longtemps en difficulté dans son mercato estival, l’Olympique de Marseille s’est rabattu sur des cibles de dernière minute. Et le club phocéen est peut-être en train de le payer...

Car après le défenseur central Aymen Abdennour, à la rue et blessé dès son premier match contre Rennes (1-3), force est de constater que Kostas Mitroglou n’est toujours pas remis de sa mystérieuse blessure. De plus, les déclarations de l’OM ne font qu’accentuer les doutes sur la condition physique de l’attaquant. De quoi alerter Daniel Riolo qui met clairement en doute les compétences des dirigeants marseillais.

« Ça a commencé avec Abdennour qui, tout comme Mitroglou, a été chopé au dernier moment, dans le fameux "Panic Buying". Le mec démarre : on ne sait pas s'il est prêt. Donc qui décide ? Il est prêt, il n'est pas prêt ? Quel est son état de forme ? Il joue. Fiasco, ils perdent à domicile. Match pitoyable, ridicule. Il se blesse, a rappelé le consultant de RMC. Tu ne pouvais pas faire pire pour ta recrue en défense, dans un secteur qui était très important et où on attendait une recrue. Bim, planté ! »

Mitroglou, « c’est flou »

« L'attaquant, lui, n'avait pas encore joué, donc on attendait. On n'en est même plus à se demander comment ils joueront quand il sera là, car on ne sait pas quand il sera là, a souligné Riolo. Là, ça commence à faire beaucoup. Encore une fois, que fout le service médical ? Qui dirige ce service ? Comment peut-on nous dire : "dans une semaine, dans deux semaines, dans trois semaines..." En arrivant, il a passé une visite médicale ? Il l'a vraiment passée ? Il l'a mal passée ? Benfica a glissé une banane dans l'affaire ? C'est quoi ? C'est flou. Et on le sait maintenant depuis un peu plus de cinq ans, quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup. »

A quoi joue l’OM ?

« On se demande ce que font les dirigeants, a-t-il lâché. Je parlais du service médical, mais au-dessus, il y a encore les dirigeants. J'ai envie de leur demander : "vous faites quoi avec Mitroglou ? Vous allez nous expliquer ce qui se passe ? Vous allez réagir ?" Ils vont réagir ou continuer à prendre les gens pour des cons. Parce que là, je peux commencer à comprendre que les supporters en aient un petit peu ras le bonbon. À moins que, et ce serait peut-être même plus grave, ce soient les dirigeants de l'OM que l'on ait pris pour des cons dans cette affaire. » Quoi qu’il en soit, le problème reste le même, Marseille ne peut toujours pas utiliser sa recrue à 15 M€.