Mercato : Kamara en veut trop, même les Anglais fuient

Mercato : Kamara en veut trop, même les Anglais fuient

Icon Sport

L'avenir de Boubacar Kamara est l'un des feuilletons de ce mercato hivernal marseillais. Le joueur de 22 ans n'a pas prolongé avec l'OM et semble destiné à partir prochainement. La Premier League lui fait les yeux doux mais ses exigences salariales ne plaisent pas vraiment.

Plus les jours passent, moins l'avenir de Boubacar Kamara semble clair. Les questions se multiplient sur le milieu de l'OM mais les réponses tardent à venir. Quand partira t-il ? Où ? Pour quel montant ? Une chose semble sûre, Kamara à l'OM cela sera fini dans six mois maximum à moins d'une prolongation de contrat surprise. Les clubs intéressés par le jeune joueur de 22 ans sont nombreux comme la Juventus ou Manchester United parmi les noms les plus prestigieux de la liste. Le nom de Kamara est régulièrement cité du côté de l'Angleterre où sa côte est importante. 

Kamara veut un salaire très élevé même pour les clubs anglais

Newcastle et West Ham sont deux autres candidats à la venue du Marseillais. Ce sont des prétendants sérieux qui auraient bien besoin de sa venue dans leur effectif. Newcastle doit se dégager des bas-fonds du classement en Premier League tandis que West Ham est un concurrent toujours plus sérieux aux places européennes et à une première participation à la Ligue des Champions. Les Hammers veulent Kamara pour remplacer leur icône Mark Noble, 34 ans. Ils sont enclins à proposer une offre à l'OM à court terme mais le salaire exigé par le joueur olympien calme quelque peu leurs ardeurs. Selon The Sun, Kamara voudrait un salaire estimé à 150 000 Livres par semaine soit près de 180 000 euros hebdomadaires. Une rémunération qui bloquerait les deux clubs surtout Newcastle, encore incertain sur son maintien en Premier League la saison prochaine. Cela incite surtout les deux équipes à attendre sur ce dossier et donc à différer le recrutement du joueur. Elles pourraient ainsi se manifester l'été prochain, quand il sera libre de tout contrat avec l'OM, pour lui proposer une prime à la signature suffisamment intéressante pour diminuer ses prétentions salariales.