L’OM avoue avoir un « plan B » au mercato pour remplacer Lucho

L’OM avoue avoir un « plan B » au mercato pour remplacer Lucho

Photo Icon Sport

L’Olympique de Marseille a donné jusqu’au 15 juillet à Lucho pour se trouver une nouvelle destination, sinon l’Argentin devra rester dans un club qu’il désire quitter. Mais bien évidemment, du côté de l’OM on a travaillé sur plusieurs pistes au cas où le départ de Lucho se finalisait réellement et l'adjoint de Didier Deschamps le reconnaît.

 « Bien sûr, on a réfléchi à l’après-Lucho, et on a un plan B. Didier a longuement discuté avec lui, et le deal est clair : une offre intéressante avant le 15 juillet, il part, sinon, il rempile. Aujourd’hui, il n’y a aucune proposition. Si Lucho continue à l’OM, Didier sera très content de le garder et le joueur en a conscience. Maintenant, on sait qu’on ne maîtrise pas tous les événements jusqu’au 31 août. L’an dernier, pour le staff, Niang devait rester…», rappelle, dans le Parisien, Guy Stéphan, conscient que les joueurs finissent très souvent par avoir gain de cause dans ce genre de bras de fer.