L1 : Létang renvoie Lopez à ses soucis bordelais

L1 : Létang renvoie Lopez à ses soucis bordelais

Le président du LOSC a répondu aux attaques à distance de Gérard Lopez. Pour Olivier Létang, son prédécesseur a la mémoire courte concernant l'état dans lequel il a laissé Lille.

En course pour racheter les Girondins de Bordeaux, même si pour l’instant le club au scapulaire a été envoyé en Ligue 2 par la DNCG, Gérard Lopez a adressé à Lille un courrier de ses avocats afin d’exiger du club nordiste qu’il arrête de décrier sa gestion financière. Et cela même si Gérard Lopez a été débarqué du LOSC en décembre dernier pour quelques soucis de nature comptable. Ce mercredi, présent en conférence de presse à l’occasion de la présentation de Jocelyn Gourvennec, Olivier Létang a répondu à distance à celui qui le précédait au poste de patron de Lille. Pour le président lillois, le monde parfait décrit par Lopez n’est pas la réalité.

« Je n'ai pas été mis en demeure par Gérard Lopez. Je suis très tranquille. Par rapport à la situation économique, j'ai dit que le club allait être en état de cessation de paiement en janvier, c'était factuel. J'avais dit aussi qu'on ne vendrait pas de joueurs au mois de janvier pour avoir une équipe compétitive. Sans ça, on n'aurait pas été champions de France. On a eu un avis favorable de la DNCG (…) On souhaite redonner un équilibre économique au club. Il y a un changement de stratégie. Le centre de formation est classé 24e, cela fait presque 5 ans qu'il n'y a pas un jeune qui joue avec les pros. Il faut trouver des solutions. Le LOSC est un très beau club, il faut en prendre soin. Un président a dit récemment qu'il avait trouvé un club dans une situation un peu compliquée (Ndlr : Bordeaux). Je pense que je peux dire la même chose à Lille », a lancé Olivier Létang, histoire de ramener Gérard Lopez face à ses responsabilités.