FCGB : Qui veut tuer Bordeaux ? Les Ultramarines dénoncent le coupable

FCGB : Qui veut tuer Bordeaux ? Les Ultramarines dénoncent le coupable

Photo Icon Sport

Le nul contre l'OM ne sera pas suffisant pour calmer la colères des UltraMarines. Les supporters bordelais réclament que la mairie fasse le ménage et vire l'actuel actionnaire principal.

Les mois passent et la colère des Ultras bordelais contre King Street Capital, propriétaire du club, et Frédéric Longuépée, le patron des Girondins, ne se calme pas. Dimanche, face à l’Olympique de Marseille, on a encore vu apparaître dans un virage du Matmut Atlantique une banderole réclamant le départ du fond d’investissement américain. Mais cela n’a pas été la seule action des Ultramarines, lesquels ont adressé ces derniers jours un très long courrier au maire de Bordeaux afin de lui demander de prendre ses responsabilités concernant le club au scapulaire.

Pour la plus grosse association de supporters bordelais il ne fait aucun doute que les Girondins vont tout droit dans le mur. Cette lettre de cinq pages dresse le bilan des propriétaires actuels de Bordeaux, soulignant quelques faits comptables et sociaux, et il se fait plus expéditif dans sa conclusion. « En l’état actuel des choses, la gestion de King Street Capital Management est une mort annoncée plus ou moins rapide pour les Girondins de Bordeaux. Tous ceux qui auront soutenu le projet depuis 2018 seront forcément tenus pour responsables, d’autant plus que ces risques ont été mis en avant par nos soins dès l’origine. Ces risques s’avèrent être aujourd’hui une réalité », constatent les Ultramarines. De quoi forcément remettre de la pression et rappeler aux actuels propriétaires des Girondins de Bordeaux que les choses ne risquent pas de se calmer.