FCGB : Les trois candidats déclarés pour reprendre Bordeaux

FCGB : Les trois candidats déclarés pour reprendre Bordeaux

Trois entrepreneurs locaux se sont déclarés intéressés par la reprise des Girondins de Bordeaux, lâchés par King Street la semaine dernière.

Rien ne va plus à Bordeaux. Sur une série noire de cinq défaites consécutives en championnat, les Marines et Blancs sont de plus en plus menacés par une relégation en Ligue 2. Une situation en rien arrangée par le départ de King Street, l'actionnaire majoritaire qui laisse le club dans le rouge financièrement. Face au risque de perdre l'un des clubs les plus historiques de notre championnat, de nombreuses personnes se mobilisent. François Pinault, grand patron du Stade Rennais, a même lancé un appel au monde du vin pour sauver Bordeaux. D'après les informations de Romain Molina, le club a également été proposé en Arabie-Saoudite où plusieurs hommes influents s'intéressent de plus en plus au monde du football. Mais c'est pourtant bien plus proche que les Girondins pourraient trouver leur sauveur.

Trois candidats déclarés

Selon France Bleu, trois entrepreneurs locaux sont déterminés à reprendre le club. Le premier, Bruno Fievet, n'a jamais caché son intérêt pour les Girondins depuis plusieurs mois, même s'il avait déclaré que les exigences de King Street étaient trop élevées au vue du contexte économique actuel. Elie Simon, originaire de Pau et à la tête d’un groupe suisse spécialisé dans la FinTech souhaite lui associer les supporters pour investir. Il a présenté son plan de reprise mercredi à la mairie. Enfin, Pascal Rigo, entrepreneur bordelais ayant fait fortune aux Etats-Unis est intéressé et a déjà échangé avec King Street par le passé. Il affirme avoir derrière lui de nombreux investisseurs dont un mystérieux milliardaire américain. Il a également confirmé que le projet sera toujours d'actualité dans le cas où les Girondins descendraient en Ligue 2. Au sein même du club, Frédéric Longuépée tente de rassurer les salariés en rappelant que la banque d'affaires Rothschild avait été mandatée pour trouver un repreneur rapidement. Mais avant de penser à d'éventuels futurs propriétaires, Bordeaux doit déjà assurer son maintien, alors que le FC Nantes, barragiste, n'est désormais plus qu'à cinq points. Cela passera par un bon résultat face au Stade Rennais dimanche à 13h00.