Les notes de France – Islande : Giroud au top, Evra en flop

Les notes de France – Islande : Giroud au top, Evra en flop

Photo Icon Sport

Lloris 6,5 : Quelques relances au pied encore fragiles, un coup-franc qui aurait pu mal tourner faute d’une sortie de sa part mais un arrêt solide sur un tir à ras de terre et une manchette sublime sur une tête à bout portant.

Sagna 6 : Appliqué et solide, il a comme souvent manqué de prise de risque sur les phases offensives, mais il a été très présent dans les duels et a écarté le danger sur quelques ballons qui trainaient.

Koscielny 7 : Même à une place à droite qu’il apprécie moins, il a confirmé sa très bonne forme de l’Euro, avec des relances et des interceptions, et une vitesse de course qui lui permet de couper.

Umtiti 5 : Souvent dépassé dans le jeu aérien, il s’est montré très timide, ce qui n’est pas illogique pour une première sélection. Aucun risque dans sa relance et du retard en seconde période, notamment sur le premier but islandais, où il est devancé.

Evra 3,5 : Totalement absent offensivement, friable défensivement. Aurait pu couter un nouveau pénalty avec une main, laisse passer les joueurs dans son dos, manque ses interventions et marque très large. Un match raté, et deuxième période catastrophique.

Matuidi 6 : Bon retour en forme physiquement, avec grosse débauche d’énergie et de nombreux retours pour gêner et récupérer. Plutôt précis dans l’utilisation, même s’il a été moins présent dans la surface de vérité.

Pogba 6 : Débuts très difficiles, avec des ballons perdus, de la lenteur dans la transmission et plusieurs fautes commises. Se rattrape par un très beau but de la tête et quelques ouvertures bien senties, mais ce jeu à deux milieux devant la défense ne lui convient pas, il se cherche trop souvent.

Sissoko 6,5 : Sa puissance physique a été rarement utilisée, et il s’est souvent contenté du minimum dans les transmissions. Néanmoins, il a rempli son rôle avec application, et a fait très mal en fin de match par sa puissance notamment sur les contres.

Payet 7 : Moins tranchant qu’un début de l’Euro, il continue toutefois de jouer juste, avec moins de prise de risques. Une frappe bien placée pour son but personnel, et un jeu tourné vers l’avant qui permet de combiner et de porter le danger.

Griezmann 7,5 : Electron libre de l’attaque, il est parfois descendu trop bas pour aller chercher le ballon. Quelques erreurs dans la transmission mais aussi des coups bien joués devant, à l’image de sa passe décisive pour Payet, ou de son but alliant vitesse et sang-froid. Précis et précieux dans les petits espaces, et cherche régulièrement Giroud en appui, c’est ce qu’on lui demande.

Giroud 8 : Toujours présent, toujours précieux. Un premier but d’attaquant d’espace très surprenant mais joué à la perfection. Des remises et un jeu de tête précis, et une feinte très inspirée sur le 4e but français. Le numéro 9 sur lequel on aime s’appuyer, et qui fait briller les autres, sans oublier de faire grimper son compteur personnel avec ce doublé.