L'Argentine l'humilie, Mbappé répond !

L'Argentine l'humilie, Mbappé répond !

Kylian Mbappé a répondu en étant grand seigneur aux provocations venues d'Argentine lors des célébrations de victoire en Coupe du monde. 

Homme fort de la Coupe du monde dont il a terminé meilleur buteur, Kylian Mbappé n’a pas masqué sa terrible déception de voir la France échouer à quelques secondes du bonheur en finale. C’est l’Argentine de Lionel Messi qui a soulevé le trophée, et le bonheur était bien évidemment totale du côté de Buenos Aires. Pour une petite phrase sur le niveau de jeu en Amérique du Sud par rapport à l’Europe, Mbappé s’est fait railler par tout un peuple, et notamment son gardien Emiliano Martinez. Ce dernier n’a eu de cesse de parler des joueurs français, montrant même fièrement une poupée à l’effigie du buteur du PSG et des Bleus lors des célébrations. Le gardien argentin a beau avoir ramassé quatre fois le ballon dans ses filets sur les tirs de Mbappé, c’est lui qui est champion du monde et le Kid de Bondy n’a pas voulu rebondir sur la polémique lors de sa première prise de parole officielle depuis la Coupe du monde. 

Mbappé l'assure, ce n'est pas son problème

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kylian Mbappé (@k.mbappe)

« J'ai discuté avec Lionel Messi après le match, je l'ai félicité, car c'était la quête d'une vie pour lui. Pour moi aussi, mais moi j'ai échoué donc il faut toujours rester bon joueur. Les célébrations, ce n'est pas mon problème. Il ne faut pas perdre d'énergie dans des choses aussi futiles, l'important pour moi c'est de donner le meilleur de moi-même pour le club. On va attendre que Leo revienne pour qu'on puisse recommencer à gagner les matchs et marquer des buts », a livré dans les couloirs du Parc des Princes un Kylian Mbappé totalement concentré sur le football, et qui ne pense visiblement qu’au PSG. Même si cela ne doit certainement pas lui faire plaisir de voir Emiliano Martinez et les Argentins se moquer de lui et célébrer un titre dont il était si proche, le meilleur buteur de la Coupe du monde a décidé d’accepter cet état de fait et de passer à autre chose. Une belle marque de grandeur et de maturité pour l’attaquant de 23 ans, déjà concentré sur les prochaines échéances.