JO : Le cas Benzema réglé, Le Graët vise le PSG pour Mbappé

JO : Le cas Benzema réglé, Le Graët vise le PSG pour Mbappé

Photo Icon Sport

Prêt à disputer l’Euro et les Jeux Olympiques l’année prochaine, Kylian Mbappé devra obtenir l’accord du Paris Saint-Germain. La Fédération Française de Football va donc lancer les démarches.

Même s’il évite de s’exprimer sur le sujet, tout le monde sait que Kylian Mbappé aimerait participer à l’Euro 2020 avec l’équipe de France A (du 12 juin au 12 juillet), puis aux Jeux Olympiques de Tokyo avec les Bleuets (du 24 juillet au 8 août). Mais l’attaquant du Paris Saint-Germain recevra-t-il une invitation de la part de Sylvain Ripoll ? Interrogé par l’AFP, Noël Le Graët a d’abord confié que le sélectionneur des Espoirs ne comptait « pas prendre des joueurs qui ont disputé l'Euro ». Puis le président de la Fédération Française de Football s’est repris avec le sourire.

« Non, je n'ai pas dit cela à 100 %… Il peut peut-être y en avoir un », a-t-il glissé en pensant évidemment à Mbappé. « Kylian a manifesté l'envie de disputer cette compétition. Quand il l'a déclaré, j'ai trouvé cela super bien. (...) On est ravi, il peut y avoir des réticences, mais pas chez nous, s’est réjoui le dirigeant. Maintenant, on va voir. Ce n'est pas le tout de dire qu'il a envie d'y aller. Il y aura des conséquences pour le PSG. Il faudra qu'on lui en reparle, parce que c'était lancé comme ça en l'air. Didier (Deschamps), lui, s'en fiche car il aura joué (l'Euro) avant. » Le Graët a donc prévu de contacter les décideurs parisiens.

Toujours pas de Benzema

« Moi, je vais aller les voir, a-t-il confié. Pour avoir déjà confirmation que Mbappé est toujours intéressé, ou s'il s'agissait d'une parole en l'air. Je vais discuter avec Leonardo. » La FFF va s’activer pour l’ancien Monégasque. Mais en ce qui concerne le banni Karim Benzema, qui pourrait faire partie des trois jokers de plus de 21 ans pour les JO, Le Graët ne se battra pas. « Il est sélectionnable, il n'est pas suspendu par la Fédération. Après, cela paraît improbable quand même. Je vois mal Sylvain Ripoll se mettre en contradiction avec Didier », a répondu le patron du foot français, qui laisse quand même carte blanche au coach des Bleuets.