France : Zidane veut le virer, Deschamps hausse le ton

France : Zidane veut le virer, Deschamps hausse le ton

Icon Sport

Zinedine Zidane ne s’en cache plus, il rêve de devenir le sélectionneur de l’Equipe de France qui succèdera à Didier Deschamps.

Dans le viseur du PSG cet été, Zinedine Zidane a refusé les avances du club de la capitale. Et pour cause, l’ancien entraîneur du Real Madrid vise l’Equipe de France, où la place pourrait se libérer après la Coupe du monde au Qatar. En effet, il sera peut-être temps pour Didier Deschamps de passer la main même si pour l’instant, il n’y a aucune certitude à ce sujet. Dans les colonnes du Parisien, « DD » a d’ailleurs rappelé à son ancien coéquipier en Equipe de France que pour l’instant, la place n’était pas libre. Un message très clair à l’attention de Zinedine Zidane alors que Didier Deschamps reste solidement accroché à son poste de sélectionneur des Bleus, qu’il occupe depuis dix ans.

Deschamps rappelle que la place n'est pas libre

« J’ai toujours placé l’équipe de France au-dessus de moi, au-dessus de tout. Aujourd’hui, la place n’est pas libre puisque je l’occupe avec mon staff. Après, chacun a la liberté de dire ce qu’il veut et comme il le veut. Sur moi, ça n’a aucun impact » promet Didier Deschamps avant de conclure. « L’intérêt, aujourd’hui, pour les joueurs et l’ensemble de la sélection, c’est d’être performant à la Coupe du monde. Tout ce qui peut aller à l’encontre de cet objectif commun n’est pas forcément une bonne chose » a lancé Didier Deschamps, qui invite poliment Zinedine Zidane à attendre la fin de la Coupe du monde avant de s’exprimer sur son avenir et sur son désir de prendre les commandes de l’Equipe de France. De son côté, Noël Le Graët ne semble pas pressé de changer de sélectionneur. Au micro de France 2 il y a quelques semaines, le président de la FFF, dont le mandat court jusqu’en 2024, avait expliqué que ce serait à son successeur de choisir si Zinedine Zidane allait devenir ou non celui qui prendrait la suite de Didier Deschamps. Autrement dit, le changement de sélectionneur n'est pas prévu demain.