France : Pierre Ménès révèle ce qu'il a kiffé chez les Bleus

France : Pierre Ménès révèle ce qu'il a kiffé chez les Bleus

Photo Icon Sport

Didier Deschamps avait prévenu tout le monde avant même le premier match de novembre contre le Pays de Galles : il y aura des « tests » et des « changements tactiques » au cours des rencontres face à la sélection britannique puis face à l’Allemagne. Le sélectionneur des Bleus a tenu ses promesses puisque face à la formation de Joachim Löw, il a aligné une attaque inédite composée de Kylian Mbappé, Anthony Martial et Alexandre Lacazette. Pari gagnant car les deux premiers ont été passeurs décisifs pour le second, auteur d’un doublé. Sur son blog, Pierre Ménès a expliqué qu’il avait apprécié cette attaque de feu des Bleus.

Lacazette a (enfin) marqué des points en sélection

« Mbappé a perdu quelques ballons par excès d’individualisme mais on sent à chaque prise de balle qu’il peut se passer quelque chose. Comme sur cette passe décisive limpide pour Lacazette. Martial, le seul reproche qu’on puisse lui faire, c’est d’avoir goinfré ce ballon de 3-1 qui aurait assuré la victoire aux Bleus. À part ça, sa prestation était vraiment bonne. Il ne faut pas oublier le Martial nonchalant et agaçant de ces dernières saisons. Hier soir, on l’a vu déterminé, agressif sur ses prises de balle et dans ses dribbles. Son enchaînement sur le premier but est sublime. Lui, il revient fort dans la course » a-t-il lancé avant de féliciter Alexandre Lacazette, qui a marqué deux buts… et beaucoup de points en Bleus. « Giroud marquant presque à chaque match, les comparaisons commençaient à poindre de toutes parts ces derniers temps. Il jouait donc très gros et a bien répondu, avec un but tout fait, cadeau de Martial, et un second de pur avant-centre sur un duel bien négocié face à Trapp. Et puis, sa participation au jeu est vraiment intéressante. Il a mis le temps, mais Alex a enfin marqué des points en sélection » a expliqué le journaliste de Canal +.

Avec le bon match du duo Griezmann-Giroud contre le Pays de Galles et la rencontre aboutie du trio offensif aligné face à l’Allemagne, cinq joueurs offensifs se dégagent à six mois de la liste pour le Mondial 2018. Plus que jamais, les places seront très chères…