France : Ménès pointe du doigt les trois boulettes de Deschamps

France : Ménès pointe du doigt les trois boulettes de Deschamps

Photo Icon Sport

En légère difficulté après le nul contre le Luxembourg en éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018, l'équipe de France n'est pas forcément entre de bonnes mains balance Pierre Ménès.

À quelques semaines des deux derniers matchs décisifs face à la Bulgarie (le 7 octobre) et la Biélorussie (le 10 octobre), les Bleus sont dans le doute. Après la défaite en Suède en juin (2-1) et le triste 0-0 contre le Luxembourg en septembre, la France n'a plus le droit à l'erreur en tête du Groupe A des éliminatoires avec un seul petit point d'avance sur la Suède. Pour cette position inconfortable, l'EdF ne peut s'en prendre qu'à son sélectionneur, selon Pierre Ménès. D'après le journaliste, Didier Deschamps n'utilise pas son jeune effectif talentueux à bon escient.

« Mbappe, Lemar, Dembélé… C'est une génération extraordinaire. Mais pas que devant ! Au milieu vous avez des garçons exceptionnels comme Tolisso ou Rabiot. Et tous ces jeunes sont déjà aptes à jouer au plus haut niveau. Malheureusement, on a un sélectionneur très conservateur. Disons qu'on n'a pas l'impression qu'il y ait une concurrence très loyale au sein de la sélection. Il y a des joueurs auxquels on a octroyé le statut d'intouchables et qui ne le méritent pas.Vous pensez à qui ? Sur le dernier match contre le Luxembourg, je pense quasiment à tout le monde. Je peux vous dire que si on avait mis Mbappé dans l'axe et Tolisso - Rabiot au milieu, le résultat aurait sans doute été différent. Et puis c'est quand même la troisième grosse boulette dans ces éliminatoires, avec le nul en Biélorussie, la défaite invraisemblable en Suède… On va devoir aller gagner en Bulgarie un match qui est loin d'être fait. Je trouve quand même incroyable qu'on soit dans cette situation quand on voit le potentiel qu'a cette équipe », a lancé, sur La Depeche, Ménès, qui estime donc que Giroud et Pogba ne doivent plus être titulaires en équipe de France et que la nouvelle génération doit prendre le pouvoir avant le Mondial en Russie.

Share