Escalettes pense que « personne ne souhaite son départ »

Le président de la Fédération Française de Football a bien l’intention d’aller jusqu’au bout de son mandat en 2012, estimant avoir la confiance d’une majorité du football amateur. « Si j’ai le soutien de ceux qui m’ont élu, il n’y a pas de raison que je m’arrête. J’ai un conseil fédéral, une ligue professionnelle, une ligue amateur, une fédération et j’ai surtout un projet qui me tient particulièrement au cœur : organiser l’Euro 2016 en France. Après voilà, maintenant, on a besoin d’être soudés et solidaires. Pour l’instant, j’ai plutôt l’impression que personne ne souhaite mon départ », affirme Jean-Pierre Escalettes.