EdF : Upamecano titulaire, elle tremble comme une feuille

EdF : Upamecano titulaire, elle tremble comme une feuille

Didier Deschamps va devoir changer ses plans en défense également, avec le forfait de Kimpembe, et celui probable de Varane pour le premier match. Dayot Upamecano se dirige vers une titularisation qui n'emballe pas Carine Galli. 

Comme avec la cuisse de Zinedine Zidane en 2002, toute la France reste suspendue à l’état de santé de Karim Benzema. Mais ce n’est pas le seul joueur des Bleus à grimacer à l’heure actuelle, puisque Raphaël Varane s’entraîne lui aussi à part, comme son ancien coéquipier du Real Madrid. Le défenseur central a failli manquer la Coupe du monde avec sa blessure contractée il y a un mois avec Manchester United, et il est encore juste pour pouvoir débuter mardi contre l’Australie. Son forfait est en préparation et s’il ne reprend pas le chemin de l’entrainement collectif dès ce week-end, Didier Deschamps devra se passer de lui. 

Upamecano se bouger comme une feuille morte

A l’heure où le sélectionneur national a annoncé qu’il ne renouvellerait pas l’expérience d’une défense à trois, la question de la charnière centrale est donc au coeur du problème des Bleus. Selon les dernières mises en place, les Bleus se dirigent vers une paire composée du Munichois Dayot Upamecano et du joueur de Liverpool Ibrahima Konaté. Un pari osé, surtout quand on sait que l’ancien de Valenciennes avait plutôt manqué ses premières apparitions avec la France, Pour Carine Galli, ce choix de faire confiance à Upamecano est tout de même surprenant. « On me dit il met Upamecano car les Australiens sont costauds et vont jouer des duels. On l’a déjà vu Upamecano dans les duels se faire bouger. On peut être costaud et se faire bouger. Deschamps l’a déjà vu. Ce n’est pas le profil d’Upamecano qui doit te rassurer. Il s’est déjà fait bouger, on aurait dit une feuille morte. On est inquiet, mais on est inquiet pour tout en défense car il n’y a pas d’expérience. Récemment, Upamecano a donné une interview pour expliquer tout ce sur quoi il avait progressé. Peut-être qu’ils ont vu qu’il avait progressé. Et depuis l’arrivée au Qatar, peut être que Deschamps est rassuré, mais nous, on doit aussi se souvenir de ce qu’il a fait par le passé », a dénoncé la journaliste sur RTL Foot. 

De quoi relancer le débat sur la titularisation de William Saliba, convaincant la saison passée avec l’OM, et inspiré également avec Arsenal, actuellement leader de la Premier League. Mais Didier Deschamps semble en tout cas avoir fait son choix, prenant aussi en compte que Saliba avait encore du mal à être régulier au plus haut niveau pour le moment. Cela viendra certainement, mais le sélectionneur national est, faute de Kimpembe et probablement de Varane, plus rassuré par Upamecano à l’heure actuelle.