EdF : Riolo n’y croit plus, Deschamps est un cas désespéré

EdF : Riolo n’y croit plus, Deschamps est un cas désespéré

Photo Icon Sport

Largement dominée par les Pays-Bas (2-0) vendredi en Ligue des Nations, l’équipe de France a montré un visage très inquiétant.

En plus de la fébrilité défensive, qui devient une habitude depuis quelques rencontres, les Bleus n’ont absolument rien montré dans l’utilisation du ballon. Mais ce n’était pas vraiment une surprise pour Daniel Riolo, effaré par le onze tricolore au coup d’envoi. Privé de Paul Pogba blessé, Didier Deschamps a choisi d’aligner trois milieux défensifs Steven Nzonzi, N’Golo Kanté et Blaise Matuidi, pour le plus grand bonheur du consultant de RMC

« Là tu joues avec trois purs 6, même si Kanté est capable de jouer un peu plus haut. Dans le système de la Coupe du monde, Pogba était le seul capable d'allonger le jeu, d'être meilleur dans la passe, il est vraiment capable de jouer offensif. Il n'était pas là donc évidemment qu'il aurait fallu un joueur un peu plus offensif dans ce système », a commenté le spécialiste, sceptique sur la capacité du sélectionneur à revoir ses plans.

« Changer, ce n’est pas sa mentalité »

« Au fil des matchs et des compétitions, il changera peut-être un ou deux joueurs par-ci par-là mais ce sera toujours une équipe qui mise sur l'état d'esprit et pas sur le jeu, a prévenu Riolo. Si ce match peut remettre certaines choses en cause ? Je n'y crois pas beaucoup. Ce n'est pas la mentalité de l'homme. » En effet, le patron des Bleus est plutôt réputé conservateur. Surtout depuis le sacre en Coupe du monde 2018.