EdF : Mauvais ou pas, Mbappé est intouchable

EdF : Mauvais ou pas, Mbappé est intouchable

Kylian Mbappé a été critiqué après les deux matchs de l'équipe de France contre l'Ukraine et le Kazakhstan. Mais Didier Deschamps soutient toujours l'attaquant du PSG.

L’équipe de France disputera mercredi soir à Sarajevo le dernier de ses trois premiers matchs qualificatifs pour le Mondial 2022 au Qatar. Une rencontre que Kylian Mbappé devrait débuter, contrairement à celle de dimanche dernier au Kazakhstan. Pas vraiment apparu à son meilleur niveau lors de ses récentes prestations avec le maillot tricolore, l’attaquant français du Paris Saint-Germain a fait l’objet de très vives attaques sur les réseaux sociaux. Fidèle à sa ligne de conduite, Didier Deschamps, qui n’est pas adepte de Twitter, estime que Kylian Mbappé ne doit pas être remis en cause juste parce qu’il n’a pas été au top sur deux matchs et le sélectionneur de l’équipe de France compte toujours sur le joueur de 21 ans et ne cédera pas à une partie du public anti-Mbappé.

Mbappé n'est pas touché par les critiques

A quelques heures du match face à la Bosnie, Didier Deschamps a mis les pieds dans le plat, et s’il ne nie pas que Kylian Mbappé n’a pas été bon à l’occasion des deux derniers matchs de la France, le coach des Bleus est conscient que la star du PSG est un formidable atout pour notre sélection nationale. « Kylian ne peut pas être satisfait de ce qu'il a fait. Il n'a pas été très en jambes conte l'Ukraine et contre le Kazakhstan, il s'est créé des situations et des occasions, mais il n'a pas eu l'efficacité et comme tout attaquant, il a envie de marquer des buts et de faire marquer. Si je sens que Kylian Mbappé est touché ? Non, je ne le sens pas affecté. Ça arrive à tout le monde. Vous pouvez faire un bon match, l'autre moins bien. C'est arrivé aussi à d'autres joueur avant lui. Moi je connais les capacités de Kylian », a prévenu le sélectionneur national. Kylian Mbappé aura l’occasion face la Bosnie de démontrer qu’il est toujours un vrai candidat sérieux au Ballon d’Or grâce au PSG, mais aussi à l'équipe de France.