EdF : Les Bleus traités de lâches, les coups pleuvent

EdF : Les Bleus traités de lâches, les coups pleuvent

Icon Sport

L'équipe de France sera particulièrement attendue lors de la Coupe du monde au Qatar. Quelques joueurs des Bleus sont assez mal à l'aise concernant certains sujets de société. 

Le Qatar va donc être le centre du monde à partir du 20 novembre prochain. Si le pays tente de rassurer concernant les Droits de l'Homme et sur les questions liées à l'écologie, la Coupe du monde n'en reste pas moins très critiquée. Au Qatar, l'homosexualité est interdite et lourdement punie. En Angleterre, Hugo Lloris a pour habitude de soutenir la communauté LGBT en portant un brassard arc-en-ciel. Le portier champion du monde, capitaine de l'équipe de France, aurait aimé en faire de même au Mondial. Mais le président la Fédération Française de Football, Noël Le Graët, lui a déconseillé de le faire. Et apparemment, cette sortie a fait mouche sur l'ancien de l'OL, qui a récemment indiqué en conférence de presse qu'il s'adapterait aux lois du Qatar. De quoi faire bondir certains fans et observateurs. C'est notamment le cas de Thierry Bretagne. 

Un manque de courage déploré !

Sur l'antenne d'Europe 1, le consultant n'a pas mâché ses mots pour critiquer le comportement de Lloris et des Bleus en général. « Le Graët est mal placé pour prendre la tête d'une grande croisade. Et derrière, Lloris s'aligne sur la FIFA. Mais Lloris disait le contraire avant en disant qu'il porterait le brassard. Varane et notre équipe molle du genou envoient les livreurs UberEats de la paix ! Ils donnent aux ONG ce qu'on ne peut pas faire. On est très mal placé. Le Graët fait allégeance à la FIFA qui fait allégeance Qatar et qui investit chez nous. Cela ne nous empêcherait pas d'être un peu courageux pour ne pas céder à ce fatalisme. On peut quand même continuer à avoir des convictions », a notamment pesté Thierry Bretagne, très déçu par l'attitude globale de l'équipe de France concernant sa réaction à la politique que mène le Qatar. S'il est difficile de prédire le résultat que feront les Bleus à la Coupe du monde, il est en revanche certains qu'ils n'avancent pas dans le climat de sérénité le plus total...