EdF : Le Graet répond cash aux rumeurs

EdF : Le Graet répond cash aux rumeurs

Icon Sport

Dans la foulée d'un article de SoFoot sur de graves dysfonctionnements au sein de la FFF, des rumeurs ont annoncé que Noël Le Graët comptait laisser son poste de président en janvier prochain. Mais, ce dernier dément et évoque des propos incompris.

Le boss du foot français va t-il être poussé vers la sortie plus vite que prévu ? Les dernières heures ont ressemblé aux prémices d'une fin de règne pour Noël Le Graët. Celui qui est président de la Fédération Française de Football depuis 2011 est sous la menace depuis la publication récente d'un article de SoFoot. Dans le papier, il est question d'une ambiance délétère au sein de sa fédération sous fond de scandales sexuels, de guerre de clans et d'ambiance toxique entre autres. Le Graët est convoqué par le ministère des sports ce vendredi et beaucoup y voient une possible mise sur la touche.

Objectif 2024, Noël Le Graët ne lâchera pas son poste

Une perspective encore plus renforcée depuis quelques heures quand le site Foot Amateur citait les propos d'un président de district. Ce dernier confiait avoir été mis au courant du départ imminent du président de la FFF au cours de la prochaine assemblée fédérale du 7 janvier. Toutefois, Noël Le Graët a décidé de mettre fin aux rumeurs dans une interview pour l'Equipe. Il affirme que cette information est fausse, ses propos ayant été déformés. « Je n'ai jamais dit cela. Ceux qui l'ont répété ont mal compris. Je n'ai pas du tout d'intention d'arrêter », a t-il affirmé d'entrée avant de préciser sa pensée.

« Si ma santé reste stable, si je vais bien, il n'y a absolument aucune raison que j'arrête. Je suis très bien à mon poste et tout le monde m'aime bien. J'ai la chance d'être apprécié. [...] J'ai dit que s'il y avait une Coupe du monde catastrophique, tout le monde devrait peut-être partir... C'est possible. Mais personne n'a dit qu'il partait. J'ai l'intention claire, nette et précise d'aller au bout de mandat, jusqu'en 2024. Je pense que je n'ai pas le droit d'aller plus loin, je ne suis pas sûr (rires) », a t-il ajouté mettant ces rumeurs sur le compte de gens intéressés par son poste. Par contre, le boss du football français n'a pas voulu évoquer le sujet des dysfonctionnements mis en lumière par SoFoot, précisant que sa réunion au ministère des sports lui permettrait de dire que « la Fédération se porte très bien », selon ses propres mots. A deux mois du Mondial, Le Graët essaye d'éteindre l'incendie pour ne pas donner de nouveaux soucis à l'Equipe de France.