EdF : La tactique de Deschamps, le Maroc n’en revient pas !

EdF : La tactique de Deschamps, le Maroc n’en revient pas !

Victorieux du Maroc 2-0 ce mercredi, la France se concentre sur la finale face à l'Argentine. De leur côté, les Lions de l'Atlas ont été surpris par l'esprit de sacrifice des Bleus, à l'image d'Olivier Giroud. 

Rapidement devant au score lors de la demi-finale face au Maroc, l’équipe de France a ensuite tenté de gérer cet avantage comme elle sait si bien le faire. Une configuration qui plait beaucoup aux Bleus, qui aiment faire le dos rond et défendre en s’appuyant sur leur gardien et un état d’esprit solidaire. Pas forcément spectaculaire, mais diablement efficace comme ce fut le cas en 2018. Et par moment, il y a eu des souvenirs de l’épopée russe, notamment quand Olivier Giroud s’est mué en milieu de terrain pour se détacher complètement de son rôle d’attaquant et empêcher le Maroc de jouer son jeu. Une attitude qui a surpris même ses adversaires. Mais l’avant-centre des Bleus a pu expliquer, en direct sur le terrain, que la volonté tactique de Didier Deschamps l’obligeait à descendre aussi bas. C’est ce que raconte la révélation du Maroc lors de ce Mondial, Sofyan Amrabat, dans un entretien au média NOS. 

La discussion avec Giroud en plein match

« Ils ont libéré nos défenseurs centraux. Leur attaquant, Olivier Giroud, m'a suivi partout au milieu de terrain. Je lui ai dit : arrête. Mais il a dit qu'il avait reçu pour instruction de le faire pendant tout le match. Cela nous donne un goût amer de ne pas avoir pu faire plus. La France nous a laissé l’initiative du jeu pendant quasiment tout le match. Je pense que l’on peut prendre ça comme un compliment. Mais ce but rapide les a mis dans une situation confortable, à 1-0 et avec leur potentiel devant, le match était entre leurs mains », a confirmé le joueur de la Fiorentina, qui sait que les Bleus ont volontairement laissé le ballon à leurs adversaires pour mieux les contrer. Une tactique qui peut apparaitre comme risquée, mais qui fonctionne et qu’Olivier Giroud applique parfaitement avec ses replis défensifs au coeur du jeu qui peuvent surprendre vu de l’extérieur.