EdF : La place libre en 2032, Deschamps prévient Zidane

EdF : La place libre en 2032, Deschamps prévient Zidane

Icon Sport

En fin de contrat après la Coupe du monde 2022 au Qatar, Didier Deschamps va discuter de sa motivation avec Noël Le Graët. Mais avant leur entretien, le sélectionneur de l’équipe de France, dont le poste est convoité par Zinedine Zidane, a déjà envoyé un message clair au président de la Fédération Française de Football.

Si Zinedine Zidane a de nouveau repoussé les avances du Paris Saint-Germain, ce n’est pas forcément à cause de son attachement à Marseille. Le technicien a pour objectif de diriger l’équipe de France, peut-être dans quelques mois étant donné que l’actuel sélectionneur Didier Deschamps sera en fin de contrat après le Mondial 2022. Seulement voilà, l’ancien meneur de jeu des Bleus ne reçoit pas de message encourageant. Au contraire, Noël Le Graët confiait qu’il n’avait aucun contact avec Zinedine Zidane.

Et le président de la Fédération Française de Football ne cesse de souligner son amitié avec l'entraîneur en poste. « Vous savez mon attachement à Didier Deschamps, rappelait le dirigeant cette semaine sur le plateau de Télématin. (…) Je m'entends parfaitement bien avec Didier, on vit une aventure peu commune, ça fait dix ans qu'on travaille ensemble. Dix ans d'amitié et dix ans de bons résultats. » Il n’empêche que Noël Le Graët a prévu un rendez-vous avec son sélectionneur pour connaître son état d’esprit. Sans parler des résultats de la Coupe du monde à venir, Didier Deschamps est-il vraiment déterminé à poursuivre l’aventure ?

Deschamps prêt à continuer

Dans un entretien accordé au Figaro, l’ex-entraîneur de l’Olympique de Marseille a assuré « ne pas du tout ressentir une forme de lassitude, encore moins être usé ». Car après 10 années sur le banc tricolore, le sélectionneur retient surtout les bons moments. « J’ai une mémoire sélective et cela m’arrange, a-t-il ajouté. Je n’ai pas tout en tête et surtout je ne suis pas nostalgique, je préfère regarder devant . » Le seul point positif pour Zinedine Zidane, c’est que Didier Deschamps se ne voit pas conserver son poste pour 10 ans de plus. « Rendez-vous en 2032 ? Peut-être pas quand même », a tempéré le coach champion du monde.