EdF : Griezmann salement accusé avant la Coupe du Monde

EdF : Griezmann salement accusé avant la Coupe du Monde

Alors que Didier Deschamps a donné sa liste de 25 joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde 2022, l’équipe de France se prépare à remettre son titre en jeu avec un Antoine Griezmann au coeur de l'animation offensive. Pas vraiment une bonne nouvelle pour Jean-Michel Larqué.

Même si Kylian Mbappé et Karim Benzema l’ont un peu éclipsé ces derniers mois, Antoine Griezmann reste la valeur sûre de Didier Deschamps en équipe de France. Il faut dire que l’attaquant de l’Atlético de Madrid a porté son pays vers les sommets lors de l’Euro 2016 et surtout à la Coupe du Monde 2018, lors de laquelle il a particulièrement brillé. Sauf que depuis 2019 et son transfert au Barça, le joueur de 31 ans n’est plus que l’ombre du grand joueur qu’il était. Malgré tout, le sélectionneur des Bleus continue de lui faire confiance. Pas pour rien, vu qu’il a par exemple été décisif contre l’Autriche en Ligue des Nations en septembre dernier avant d’être capitaine contre le Danemark. Mais ce n’est pas pour autant que Grizi tire son équipe vers le haut. D’après Jean-Michel Larqué, c’est même tout le contraire qui se passe depuis quelques mois…

« Deschamps s’entête avec Griezmann »

« Il y a plein d’équipes qui ont gagné la Coupe du Monde en blindant derrière, à condition d’avoir un milieu exceptionnel. Mais l’équipe de France n’a plus ce joueur central. Je suis perplexe et raisonnable. On a de la qualité. On a des Coman, Dembélé ou Nkunku qui ne joueront pas ou peu. On est peut-être en train de gâcher notre potentiel parce qu'on a Griezmann qui a rendu de grands services. Derrière lui, des garçons sont mis sur la touche avec des miettes. Je pense que Deschamps s’entête avec Griezmann. Et pourtant, il est à côté de la plaque depuis des mois, voire des saisons en équipe de France et dans son club. Si Rabiot joue sur le côté gauche, Griezmann jouera dans l’axe, mais ce n’est pas un stratège à la Zidane. Ça me dérange, et ça me fait peur. On va s’en remettre au talent de Benzema et Mbappé, mais à un tel niveau, il faudra leur donner des galettes, et pas sûr que Griezmann saura en donner… », a balancé le consultant de RMC, qui espère que Deschamps enlèvera le totem d'immunité à Griezmann pendant le Mondial au Qatar, sous peine de vivre une nouvelle désillusion après l’Euro 2021…