EdF : Dugarry l'avait découpé, Olivier Giroud n'est pas rancunier

EdF : Dugarry l'avait découpé, Olivier Giroud n'est pas rancunier

Photo Icon Sport

Quatrième au classement des buteurs en équipe de France avec 32 réalisations, soit 1 but de plus que Zinedine Zidane, mais 19 de moins que Thierry Henry, numéro 1 absolu, Olivier Giroud sait que ses performances sous toujours sujettes à caution. Avant la Coupe du Monde, Christophe Dugarry était même allé jusqu'à dire que la France ne pouvait pas être championne du monde avec Olivier Giroud comme attaquant. Des propos que Duga avait rectifiés dès le lendemain, admettant avoir été bêtement méchant. Revenant sur cette attaque frontale du champion du monde 98, le buteur des Bleus et des Blues affirme qu'il a tout pardonné.

« Les propos de Christophe Dugarry ? C’est une des premières choses auxquelles j’ai pensé après notre sacre. Mais je ne lui en ai pas voulu. Il s’était excusé tout de suite après. J’ai apprécié car tout le monde a le droit de penser et dire qu’il s’est trompé à un certain moment. C’est même bien. Surtout qu’à la télé, tu as tendance à déballer vite. Je suis de ceux qui laissent une seconde chance. Je ne suis pas rancunier », confie, dans L'Equipe, Olivier Giroud, régulièrement critiqué, notamment par ceux qui lui préfèrent Karim Benzema et qui le font payer pour cela.