EdF : Deschamps zappe Giroud, la concurrence est ravie

EdF : Deschamps zappe Giroud, la concurrence est ravie

Performant avec le Milan AC, Olivier Giroud n’est pas du tout certain de disputer la Coupe du monde 2022. L’attaquant français n’entre pas dans les plans du sélectionneur Didier Deschamps. Ce dont le Néerlandais Virgil van Dijk ne se plaindra pas.

Olivier Giroud peut difficilement se montrer plus convaincant. A l’approche de la Coupe du monde 2022, l’attaquant français vient de réussir une énorme prestation en Ligue des Champions. Ses deux buts et son doublé de passes décisives contre le RB Salzbourg (4-0) ont offert aux Rossoneri un billet pour les huitièmes de finale de la C1. Un sacré argument à une semaine de l’annonce de la liste de Didier Deschamps. Et si le sélectionneur de l’équipe de France hésite encore, le témoignage de Virgil van Dijk pourrait également peser dans la balance.

Van Dijk traumatisé par Giroud

En effet, le défenseur central des Pays-Bas, considéré comme une référence à son poste, décrit Olivier Giroud comme l’attaquant le plus pénible à affronter. « Olivier Giroud a été l'attaquant contre lequel j'ai le plus lutté, a reconnu le roc de Liverpool dans l’émission The Overlap de Gary Neville. J'avais toujours l'impression de le tenir mais, d'une manière ou d'une autre, il parvenait toujours à marquer contre nous. Que ce soit pour Arsenal, Chelsea ou avec la France, il a toujours marqué. »

« L'année où nous avons remporté la Premier League, lors de la saison 2019/20, nous avons battu Chelsea 5-2, s’est souvenu Virgil van Dijk. Nous gagnions 3-0 et il a marqué un but brouillon, et je me suis dit que nous gagnions confortablement, mais qu'il marquait toujours contre moi. » On peut penser que le Néerlandais n’est pas le seul défenseur central marqué par ses duels contre Olivier Giroud. Didier Deschamps sait à quel point le Milanais peut peser sur une défense. Mais le sélectionneur des Bleus craint que son ancien cadre n’accepte pas le statut de remplaçant pendant la compétition.