EdF : Deschamps vire cette fausse excuse

EdF : Deschamps vire cette fausse excuse

Pour justifier les performances douteuses de l'équipe de France, certains affirment que l'ambiance n'est plus vraiment au top dans le vestiaire tricolore. Didier Deschamps est sorti de son silence sur ce sujet.

Comment la formation française conquérante de 2018 a-t-elle pu évoluer au point de devenir une équipe ennuyeuse à voir jouer ? Même s’il n’est pas dans cette logique, Didier Deschamps souhaite cependant que certains bruits stoppent sans délai. Pour justifier cette morosité ambiante au sein de l'équipe de France, la possibilité que le groupe ne soit plus réellement soudé comme avant a été évoquée. Tout comme Roger Lemerre l’avait confié après le naufrage du Mondial 2002, les ego avaient changé dans son groupe suite aux succès de 98 et 2000 et cela avait abouti au crash coréen. Mais pour Didier Deschamps, il n’y a rien à craindre concernant l’actuel groupe tricolore. 

Invité de Téléfoot, au lendemain du match à Kiev, le sélectionneur national a balayé cette hypothèse sur le collectif. « Un problème d’ambiance dans le groupe ? Vous avez des impressions extérieures et qui ne sont pas les mêmes de l’intérieur. Il n’y a vraiment aucun problème de ce côté. Il n’y a qu’une seule vérité, celle du terrain. Je peux vous assurer que le groupe est concentré, mais après il y a les matchs. On est dans une période avec moins de réussite c’est tout. Il y a pas mal de joueurs que j'ai été obligé de changer par rapport à l'Euro. Tout est lié, avec la confiance et la réussite. Les adversaires nous proposent le même schéma en face avec des blocs regroupés. On a la fâcheuse habitude de courir après le score désormais. Il y a des périodes comme ça, il faut l'accepter », a prévenu Didier Deschamps, et cela même si le public l’accepte nettement moins depuis le crash face à la Suisse lors de l’Euro.