EdF : Benzema-Mbappé-Griezmann, ça ne bouge pas

EdF : Benzema-Mbappé-Griezmann, ça ne bouge pas

Face au Portugal, pour aller chercher une performance qui mettrait les Bleus en bonne position pour le prochain tour, Didier Deschamps ne va pas toucher à sa ligne d’attaque. 

Avec deux buts marqués en deux matchs, dont un contre son camp de Hummels face à l’Allemagne, l’attaque tricolore n’a pas donné satisfaction pour le moment. Les attentes étaient énormes à la vue de l’escouade offensive alignée sur le papier, surtout que, derrière Griezmann, Mbappé et Benzema, se trouvent des joueurs comme Giroud, Dembélé et Coman par exemple. De quoi entrevoir du changement pour permettre à Didier Deschamps de trouver la bonne solution ? Si c’est possible en défense, avec l’éventuelle sortie de Pavard et le retour de Hernandez, voire au milieu de terrain si Tolisso se faisait sa place, la ligne d’attaque ne sera pas touchée. Selon Le Parisien, le sélectionneur national va maintenir sa confiance en son trio offensif.

La raison en est très simple. Karim Benzema et Kylian Mbappé ont absolument besoin de marquer ou de faire des actions décisives pour lancer leur Euro, et Antoine Griezmann, qui a lui trouvé le chemin des filets face à la Hongrie, n’a pas du tout l’intention d’être victime du turnover. Pendant la séance de ce dimanche, l’attaquant du FC Barcelone a été vu en train de s’entretenir longuement avec son sélectionneur. Impossible de connaitre la teneur de la discussion, mais Grizi a déjà fait savoir en conférence de presse qu’il se sentait très bien physiquement, et qu’il était important pour lui d’enchainer les matchs pour prendre du rythme. Ainsi, sauf coup de Trafalgar avec notamment une titularisation de Giroud à la place de Benzema pour peser sur la défense centrale portugaise, le trio offensif devrait tenir sa place ce mercredi pour cette finale du groupe F.