EdF : Benzema finalement coupable ?

EdF : Benzema finalement coupable ?

Icon Sport

Malgré les deux buts de Karim Benzema, la France a été éliminée de l’Euro par la Suisse dès les huitièmes de finale.

La désillusion est terrible pour l’Equipe de France, championne du monde en titre et qui visait un doublé avec l’ambition de remporter cet Euro. Ce ne sera pas le cas, la Suisse l’ayant emporté lundi soir au terme d’un match dingue, où de nombreuses individualités françaises ont failli. Ce n’est absolument pas le cas de Karim Benzema qui, comme face au Portugal une petite semaine plus tôt, a claqué son doublé. Néanmoins, le retour tardif de l’attaquant du Real Madrid dans cette Equipe de France a joué un rôle certain dans l’élimination de la France selon Philippe Sanfourche, qui a estimé sur RTL que le retour au dernier moment de Karim Benzema a bousculé les équilibres. Il n’est évidemment pas question d’accuser le buteur formé à Lyon, mais simplement de contester un choix bien trop tardif de Didier Deschamps pour le consultant de La Chaîne L’Equipe.

« Il y a beaucoup de choses qui ne fonctionnaient pas dans cette équipe. Je pense que Didier Deschamps a payé tout au long de l’Euro le fait d’avoir sélectionné Karim Benzema. Non pas que le retour de Benzema n’était pas légitime, on l’a vu, il a mis 4 buts en 2 matchs (face au Portugal et la Suisse). Le problème, c’est qu’il est revenu trop tard dans cette équipe, ça a bousculé les équilibres tactiques et Didier Deschamps a été obligé de tâtonner tout l’Euro. C’est comme s’il avait la meilleure des Formule 1 mais qu’il avait décidé de faire un réglage différent au départ de la course. Il a couru après le temps tout au long de l’Euro. Je ne pensais pas que Benzema allait revenir en Equipe de France. Ce qui est certain, c’est que Deschamps a rompu les équilibres. Une équipe de foot, c’est de l’horlogerie » a lancé Philippe Sanfourche, convaincu que le retour in-extremis de Karim Benzema avant l’Euro était peut-être finalement un bien pour un mal.