EdF : Benzema donne déjà des regrets

EdF : Benzema donne déjà des regrets

Icon Sport

Même si Karim Benzema a réussi son Euro avec l’Équipe de France, le président de la Fédération aurait voulu faire les choses différemment. 

Une dizaine de jours après l’élimination surprise des Bleus en huitièmes de finale contre la Suisse, Noël Le Graët et Didier Deschamps se sont réunis à Guingamp pour dresser un bilan. Si cet Euro est évidemment un échec pour les champions du monde, le président de la FFF a confirmé le sélectionneur à son poste jusqu’à la Coupe du monde au Qatar en 2022. « La question a été réglée en trois minutes », a confié Noël Le Graët au Figaro. Dans cet entretien, il a aussi parlé du cas Benzema. Le retour de l’attaquant du Real Madrid est une réussite. Il a assumé son statut et la pression qui pesait sur ses épaules en étant décisif 4 fois, contre le Portugal et la Suisse. Le patron de la FFF et Didier Deschamps regrettent même de ne pas avoir pris cette décision plus tôt, pour travailler les automatismes. 

« On a évoqué le sujet ensemble (avec Didier Deschamps), et on est arrivé à la même conclusion, peut-être qu'il aurait dû faire un ou deux matchs de plus avant. Mais c'est comme ça. Quand Didier a décidé de le rappeler, Benzema a fait des bonds de joie. Il a été super bien accueilli et il a été parfait dans la vie de groupe. Tout le monde l'a remarqué. Karim est un grand professionnel et un homme de qualité. Didier a eu raison de le prendre », a avoué Noël Le Graët. Karim Benzema, Kylian Mbappé et Antoine Griezmann ont en effet mis du temps à se trouver. Mais contre la Suisse, le joueur du PSG sert KB9 sur le premier but, le deuxième est une belle combinaison à trois. Les espoirs sont permis pour l’avenir.