EdF : Après l'Angleterre, l'Argentine a aussi son plan anti-Mbappé

EdF : Après l'Angleterre, l'Argentine a aussi son plan anti-Mbappé

Icon Sport

L'Argentine affrontera l'équipe de France ce dimanche en finale de la Coupe du monde. L'Albiceleste se prépare déjà à contenir Kylian Mbappé. 

Leo Messi et ses coéquipiers pourraient marquer l'histoire de leur football en cas de victoire contre l'équipe de France ce dimanche en Coupe du monde. Tout le peuple argentin attend un nouveau sacre mondial. Ce serait en plus une très bonne manière pour Leo Messi de marquer un peu plus la légende du football mondial. Mais avant de pouvoir le faire, l'Argentine devra donc venir à bout des Bleus et de Kylian Mbappé. En 2018, le joueur du PSG avait fait très mal à l'Albiceleste, inscrivant deux buts et étant un véritable poison pour la défense argentine. Pour ne pas revivre pareille peine, l'Argentine veut préparer au mieux ses troupes pour contenir Mbappé. Un peu à l'instar de l'Angleterre en quarts de finale du Mondial. 

Mbappé sera surveillé de près

Selon les informations de Olé, l’Argentine a travaillé ces dernières heures un plan « anti-Mbappé ». Lionel Scaloni a notamment testé plusieurs schémas tactiques dans le but de limiter l’influence de Mbappé pendant la rencontre, comme un 4-4-2 pour casser les lignes de passes vers le champion du monde ou encore une défense à 5. Reste à savoir si cela sera suffisant pour stopper Mbappé et si ce nouveau plan ne déséquilibrera pas le collectif argentin. Un collectif qui devra se montrer plus concentré que jamais pour remporter cette Coupe du monde 2022 au Qatar. Aussi, Leo Messi devra peser de tout son poids pour mener son équipe vers les sommets du football international. L'Argentine pourrait profiter d'un petit avantage au coup d'envoi, celui d'avoir des joueurs en pleine forme physique, alors que certains Bleus sont victimes d'un syndrome grippal depuis quelques jours. Selon L'Equipe, Dayot Upamecano et Adrien Rabiot devraient être titulaires demain face à l’Argentine. Une bonne nouvelle pour Didier Deschamps et son staff, qui vont surveiller de près la santé des joueurs dans les prochaines heures.