Karim Benzema ou Olivier Giroud, la sale guerre repart !

Karim Benzema ou Olivier Giroud, la sale guerre repart !

Karim Benzema a fait un retour gagnant en équipe de France, et l'attaquant du Real Madrid se garde bien de participer à des polémiques. Cependant, son conseille a lui décidé de s'attaquer brutalement à Olivier Giroud

Lorsque Didier Deschamps a décidé au printemps dernier de faire revenir Karim Benzema en équipe de France, Olivier Giroud a bien compris que la concurrence allait être rude, l’ancien Lyonnais étant un titulaire indiscutable au Real Madrid là où lui était un remplaçant de luxe à Chelsea. Mais comme toujours, le buteur tricolore a fait le boulot, même si pendant l’Euro il a passé l’essentiel de son temps sur le banc. Mais malgré son transfert à l’AC Milan, Olivier Giroud n’a pas été convoqué par le sélectionneur des Bleus pour les matchs de cet automne, et notamment la Ligue des Nations, et forcément il a eu du vague à l’âme, ayant bien compris que la petite polémique qu'il avait initié avant la compétition avec Kylian Mbappé pesait peut-être lourd dans ce choix de Didier Deschamps.

Interrogé par The Atletic, l’ancien attaquant de Chelsea et d’Arsenal a reconnu qu’il avait eu du mal à vivre la récente finale entre la France et l’Espagne, puisqu’elle se déroulait à San Siro, son nouveau terrain de jeu avec Milan. Revenant également sur sa relation avec Karim Benzema, Olivier Giroud a confié avoir rigolé lorsque KB9 l’avait comparé à un karting alors que le joueur du Real Madrid se voyait en Formule 1. Pour Giroud, cette pseudo rivalité avec Benzema a été montée en épingle sans raison. « Durant toute ma carrière en équipe nationale, on a voulu m’opposer à lui et à nous monter l’un contre l’autre. Vous aviez les pro-Benzema et les pro-Giroud. J'ai toujours dit que je n'avais aucun problème avec lui et que j'adorais jouer avec lui, mais c'était un truc médiatique de faire croire que nous nous battions. Cela n'a jamais été vrai. L’histoire du karting ? Cela m'a fait rire », a expliqué l’homme aux 46 buts sous le maillot de l’équipe de France.

Suite aux récentes déclarations d’Olivier Giroud sur ses regrets de ne pas avoir été prévenu directement par Didier Deschamps qu’il ne venait plus en équipe de France, et après la polémique d'avant l'Euro avec Mbappé, Karim Djaziri, ancien agent de Karim Benzema et toujours très très proche de l’attaquant du Real Madrid est intervenu sur RMC en expliquant que Giorud ne devait plus être convoqué chez les Bleus suite à ses propos. « Moi si j’étais entraîneur, que ce soit Giroud, Pierre, Paul ou Jacques, il fait ce qu’il a fait, il ne vient plus jamais en équipe de France (…) Il a fait une déclaration qu’il aurait du faire dans le vestiaire (…) Olivier avait fait une déclaration similaire en 2013, quand il avait dit qu’il fallait faire un choix au poste d’avant-centre. On ne dit pas cela dans la presse, on le dit dans un bureau à son entraîneur (…) Karim et Giroud sont complémentaires, mais il y a une concurrence, et il n’y a qu’une seule place. Personne n’a rien dit quand il était remplaçant pendant six mois et qu’il jouait qu’avec l’équipe de France », a lancé le « conseiller » de Karim Benzema qui a évidemment remis le feu aux réseaux sociaux avec cette sortie médiatique que Didier Deschamps n’appréciera probablement pas.

Le conseiller de Karim Benzema prend Twitter en plein face 

Les commentaires suite aux propos de ce proche de Karim Benzema ne sont pas vraiment cordiaux au moment même où certains médias font campagne pour que le joueur français du Real Madrid décroche le Ballon d'Or. « Incroyable comme l'After a abandonné la défense de l'éthique/de la morale. On vous aimait aussi car vous défendiez certaines valeurs. Aujourd'hui vous êtes potes avec des mecs méprisables, genre l'ex-agent de Benzema et Quillot », « Pas très inspiré sur ce coup Djaziri, il trouve toujours le moyen de s’engouffrer dans les polémiques alors que Benzema est dans la meilleur moment de sa vie professionnelle et personnelle. En + de ça il n’est plus son agent, je vois pas l’intérêt d’en parler à chaque fois », « La pseudo guerre entre Benzema et Giroud était derrière nous mais tu as un mec qui décide de mettre de l’huile sur le feu et de replonger dedans … de « conseiller » il en a que le mot mais pas les compétences. »

Alors que cette semaine Karim Benzema passera devant un tribunal dans le cadre de l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, les propos de Karim Djaziri n'arrivent probablement pas au meilleur des moments, l'ancien Lyonnais souhaitant probablement tourner le dos à toutes ces histoires, d'autant plus que la course au Ballon d'Or entre dans sa dernière ligne droite et que les journalistes qui votent sur toute la planète peuvent être sensibles à l'image donné par l'attaquant du Real Madrid. C'est en effet un des critères de désignation du lauréat, et Karim Benzema en est bien conscient. Espérons que tout cela se calme, car personne n'a à gagner dans ce genre de propos très critiques.