Ballon d'Or : Daniel Riolo pose les questions qui fâchent

Ballon d'Or : Daniel Riolo pose les questions qui fâchent

Photo Icon Sport

C'est le 3 décembre prochain que l'on connaîtra le nom du Ballon d'Or 2018 et d'ici là le suspense va durer, car bien malin celui qui cette année peut prévoir qui sera le lauréat de ce précieux trophée et succèdera à Cristiano Ronaldo. Pour Daniel Riolo, toutes ces discussions et ces déclarations sur le Ballon d'Or commencent à être lourdingues. Le journaliste de RMC constate qu'on finit par ne plus rien comprendre.

« Est-ce que parce que la France est championne du monde on en parle plus chez nous, parce qu’on veut voir un joueur français ce que l’on n’a pas vu depuis longtemps ? En 2013, je pensais que Ribéry le méritait, mais on était encore dans ce duel Ronaldo-Messi. Mais là, il y a les débats sur Varane, Mbappé, Griezmann...ça ne brouille pas la relation entre les mecs au sein du groupe, mais c’est une obsession absolue. Une obsession que Cristiano Ronaldo a entretenue très longtemps, mais il a toujours assumé d’être un individualiste du football. Il ne pense qu’à sa gueule, mais il fait aussi gagner son équipe. Là, cette obsession je commence à la trouver chiante, ça commence à m’ennuyer. Les mecs font leur auto-promotion, surtout Griezmann, Mbappé un peu moins et Varane est très discret sur ce sujet. Mais moi je ne sais plus si la Coupe du monde sert comme critère ou si ce sont les deux buts contre l’Islande ou un quadruplé contre l’OL qui feront de Mbappé le candidat le plus crédible ? A mon sens c’est plus ce qu’il a fait avant que ces deux matches là. On a l’impression que l’instant prédomine en permanence. Du coup Luka Modric ne va plus exister parce qu’il ne fait pas un super début de saison ? », s'interroge Daniel Riolo, lassé de cette situation autour du Ballon d'Or 2018.