Affaire Pogba : Mathias a dormi en prison

Affaire Pogba : Mathias a dormi en prison

Icon Sport

Les enquêteurs ont accéléré dans le dossier de l'affaire d'extorsion sur Paul Pogba. Son frère Mathias, qui s'était plaint de son cadet dans ses vidéos, a été mis en examen et écroué dans la soirée de samedi. Quatre hommes ont subi le même sort que lui. 

Coupable, victime ou témoin de l'affaire ? Le rôle de Mathias Pogba est trouble dans l'affaire d'extorsion en bande organisée touchant son frère cadet Paul Pogba. Les enquêteurs ont bien avancé dans le dossier et sont maintenant capables de répondre à cette première question. Le verdict est arrivé dans les dernières heures pour Mathias Pogba. Ce dernier a été placé en garde à vue pour être interrogé. Samedi soir, cela s'est aggravé pour lui puisqu'il a été mis en examen avant d'être écroué dans la foulée. Il est poursuivi pour les chefs d'extorsion en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime.

Mathias clame son innocence et sort son alibi

Mathias Pogba va bénéficier du statut de témoin assisté pour les accusations de séquestration selon les informations de RMC Sport. L'ancien joueur de Belfort conteste les faits comme l'a révélé son avocat Maître Yassine Bouzrou sur BFM TV. « C’est une décision que l’on ne comprend pas d’autant plus que la justice a reconnu que M.Pogba n’a pas participé aux faits de séquestration dont aurait été victime son frère. Donc la justice constate que l’infraction la plus grave reprochée ne concerne pas mon client. Mais, malheureusement, on a une décision qui va à l’encontre du dossier. Nous allons contester cette décision afin que M.Pogba soit remis en liberté le plus rapidement possible », a indiqué le magistrat.

Selon RMC Sport, Mathias Pogba aurait indiqué aux enquêteurs avoir un alibi pour le 20 mars dernier, date à laquelle Paul Pogba a été séquestré selon ses dires en région parisienne. Mathias assistait alors à une soirée de son association Golden Score. Néanmoins, il ne possède pas d'alibi pour le 14 juillet dernier quand plusieurs individus étaient venus au centre d'entraînement de la Juventus pour rencontrer Paul. Un évènement qui avait poussé le champion du monde 2018 a porté plainte. De plus, Mathias a reconnu avoir posté ses vidéos sur les réseaux sociaux de sa propre initiative et non par contrainte de maître-chanteurs comme expliqué avant. En plus du frère aîné de Paul, quatre hommes âgés de 27 à 36 ans sont aussi mis en examen et écroués pour les mêmes chefs d'accusation. Une affaire complexe qui a pris une mauvaise direction pour Mathias Pogba et n'a pas fini de fracturer le clan du joueur de la Juventus.