LdC : Rennes ruiné par l'arbitre, les Anglais l'avouent

LdC : Rennes ruiné par l'arbitre, les Anglais l'avouent

Photo Icon Sport

Les clubs français n’ont pas été à la fête ce mercredi soir en Coupe d’Europe et cela devient une sale habitude.

Si le PSG a sombré à Leipzig avec une défaite 2-1 qui le met inhabituellement dans le dur dans sa poule, il ne fallait pas compter sur Rennes pour redresser la barre. Loin d’être ridicules face à Chelsea, les Bretons ont fini par couler sur le score de 3-0. Impossible de savoir si le score aurait été différent sans deux pénaltys concédés et un incroyable carton rouge pour Dalbert en première période. Le tournant de ce match déjà bien mal engagé a eu lieu à la 40e minute, quand M. Zwayer a décidé d’attribuer un second pénalty à Chelsea pour une faute de main de Dalbert. Si le ballon a bien touché la main, il avait auparavant rebondi sur son tibia, rendant sa main involontaire et non sanctionnable selon les lois du jeu. Malgré la VAR, malgré les arbitres dans leur cabine, malgré le ralenti regardé par le directeur de jeu, non seulement le pénalty a été attribué, mais le joueur prêté par l’Inter a reçu un deuxième jaune synonyme de rouge. Même en Angleterre, c’était l’incompréhension la plus totale. Légende du football anglais connu pour son fair-play, et consultant vedette, Gary Lineker a bondi en dénonçant ce pénalty « absurde », recevant des réponses approbatrices, même en provenance des fans de Chelsea.

« L'homme du match, c'était l'arbitre. Il faudra vraiment qu'on m'explique la règle, alors que le ballon touche le pied de Dalbert avant son bras. Le résultat, c'est l'arbitre qui l'a fait. Même les médias anglais sont unanimes pour dire que c'est un petit scandale », a balancé de son côté Nicolas Holveck sur RMC, le président rennais se demandant comme beaucoup si les mains dans la surface ne se sifflaient désormais pas à la tête du client. En tout cas, Rennes ne lutte pas vraiment dans la même catégorie que Chelsea, et avec un point en trois matchs, c’est surtout pour la troisième placer que la formation de Julien Stéphan va se battre dans les prochaines rencontres.