Thiriez a bien fait rigoler le juge de l'affaire VA-OM

Thiriez a bien fait rigoler le juge de l'affaire VA-OM

Photo Icon Sport

Eric de Montgolfier sait de quoi il parle quand il évoque les affaires du football français, personne n’ayant oublié qu’il est le juge qui n’a jamais cédé aux pressions au moment de l’affaire VA-OM. Désormais à la retraite, l’ancien magistrat a été interrogé par Europe 1 au sujet des éventuels matches truqués en Ligue 2. Et Eric de Montgolfier de sourire en évoquant le discours enflammé de Frédéric Thiriez sur ce sujet. Pour l’ancien juge, rien n’a jamais changé dans le football français et cette histoire de Ligue 2 n’est pas réellement un scoop, mais juste un fait de plus dans une longue série d'événements cachés ou non.

« On est toujours dans les fausses surprises, aujourd'hui on découvre qu'il y a des problèmes dans le foot. Je retourne 20 ans en arrière (…) Frédéric Thiriez, le président de la LFP, dit que la corruption est un poison mortel pour le football. Mais le mort est bel et bien vivant (sourire). Personne n'a envie de faire le ménage nécessaire, à cause des intérêts qu'il y a autour du foot. Personne n'a envie d'y toucher, même du côté des hommes politiques, qui aiment s'afficher lors des matches de foot. Je ne parle pas de complicité, mais de passivité (…) Je me suis étonné, quand j'étais à Nice, de constater la personnalité des gens qui étaient candidats à la reprise de l'OGC Nice. Ce n'était pas des voyous, mais leurs patronymes se rapprochaient du milieu marseillais. Il avait fallu s'intéresser à eux pour faire reculer les tentations. On a tendance à dire que c'est le sud, le sud-est. Mais c'est surtout le football qui est malade de l'argent », balance Eric de Montgolfier, visiblement pas convaincu par les propos de Frédéric Thiriez sur son désir de faire le ménage.

Share