Daren Tulett raconte le petit multiplex de BeInSports illustré

Daren Tulett raconte le petit multiplex de BeInSports illustré

Photo Panoramic

Foot01 : On est désormais dans la dernière semaine de la phase de poules de Ligue des champions, allez-vous changer des choses dans ce multiplex décisif ?

Darren Tulett : On va essayer d’ajouter 60 secondes à l’émission (rire). Lors de la première soirée, on avait tellement hâte de passer sur BeInSports 1 qu’on a un petit peu oublié les classements… Il est important de donner ces infos-là. Le multiplex regroupe des téléspectateurs différents. Certains le regardent et zappent dès la fin sur BeInSports 1 pour regarder les résumés, les réactions des joueurs, des experts et d’Alex (Ruiz) jusqu’à minuit. Et il y en a d’autres pour qui le multiplex est suffisant, ils veulent voir les buts et se casser. Il faut penser à ces gens-là et aussi aux plus jeunes qui doivent se coucher, car il y a papa et maman qui sont derrière et disent « oh y’a de l’école demain ». Pour ces gens-là, on doit donc faire le travail complètement, surtout que là c’est la dernière soirée. 

Lors de la première soirée du multiplex vous avez eu le premier but en direct à l’antenne le mardi et le mercredi, c’était truqué franchement ?

« Je me suis arrangé avec l’UEFA (rire) Ils m’ont aidé à lancer le multiplex. Mais effectivement, on est allé d’abord à Schalke et le premier but arrive à la première minute. Le lendemain, on est à Arsenal-Dortmund, même chose. C’était plutôt sympa de commencer comme cela, même si j’avoue que c’est un coup de chance…ou alors on a bien flairé le coup »

Pour ceux qui ne regarderont pas PSG-Barcelone, donnerez-vous le résultat du match pendant la soirée ?

« Oui ! Il y aura le déroulant avec la totalité des résultats. On n’a pas le droit de donner les images de cette rencontre, mais on signalera les buts et l’évolution des scores. Mais si la personne ne veut pas savoir et préfère attendre la fin du match pour avoir le résumé sur BeInSports 1, on va lui dire en début de soirée de nous regarder sans mettre le son »

On attendait un petit gimmick pour signaler les buts et finalement il n’y en a pas, cela va changer ?

« Un bruit pour les buts ? Non on n’a pas besoin de gimmick, on va aussi rapidement que possible sur le but et on évite de perdre une ou deux secondes. Ce n’est pas facile de trouver un truc, on s’est posé la question, on pourrait mettre un gars qui hurle « goaaaallllll », mais finalement non je préfère donner tout de suite l’antenne au direct »

Avec l’ensemble des droits dont BeInSports dispose désormais, un « Stade 2 » moderne est-il dans les cartons ?

« (rire) Cela peut faire partie d’une réflexion, car on ajouté beaucoup de droits depuis le début de la chaîne et ça peut être sympa en fin de semaine de montrer les meilleurs moments de ce qui s’est passé. Mais pour l’instant on est tellement pris par le direct qu’il y a peu de gens disponibles pour cela. Mais ce n’est pas mal comme idée (…) Avec les droits que l’on a, on a vraiment déjà beaucoup de choses à montrer à nos abonnés et on innove toujours, on n’a pas peur de faire des choses au fur et à mesure de la saison, d’innover (…) On a beaucoup de choses et pour un prix défiant toute concurrence (rire) »

Share