Le Brésil fête la non-sélection de Thiago Silva

Le Brésil fête la non-sélection de Thiago Silva

Photo Icon Sport

Auteur d’un très bon début de saison au Paris SG, Thiago Silva n’a pourtant pas été retenu pour les prochains matchs amicaux de la Seleçao. Une décision qui a surpris Laurent Blanc, qui s’apprêtait comme souvent à dire au-revoir à son défenseur pendant les matchs internationaux, mais l’aura finalement sous sa coupe au cœur des jeunes joueurs ou des éléments de la réserve. L’intéressé, lui, n’a pas bronché, expliquant simplement qu’il devait donc continuer à travailler pour être meilleur et retrouver sa place pour son équipe nationale. Mais le défi est de taille car au Brésil, la cote de Thiago Silva est au plus bas. Entre la Coupe du Monde 2014 et la Copa America, O Monstro ne fait plus peur à grand monde. 

« Pour moi et pour la plupart des Brésiliens, Thiago Silva est mort en tant que capitaine, face au Chili, lors de la Coupe du monde. Et il est mort en tant que défenseur, face au Paraguay, lors de la Copa America (ndlr : un pénalty provoqué pour une main volontaire, notre photo). A chaque fois, il craque. Il pleure, refuse de frapper un tir au but ou provoque un penalty enfantin. Il souffre d'un déséquilibre psychologique. C'est une pleureuse, et les Brésiliens n'aiment pas ça », a expliqué Renato Mauricio Prado, journaliste d’O Globo sollicité par L'Equipe. Une déclaration qui fait bien évidemment référence au comportement, mais aussi aux performances, loin d’être irréprochables de Thiago Silva avec le Brésil ces derniers temps. 

Share